Le Grand Continent


Un Conseil européen extraordinaire devait se tenir aujourd’hui et demain, pour discuter marché unique, politique industrielle et numérique, mais surtout géopolitique. Toutefois, la réunion a été reportée à la semaine prochaine (1-2 octobre) en raison de la quarantaine imposée à Charles Michel, président du Conseil, qui est entré en contact avec un positif au Covid-19. Un report qui pourrait être utilisé par les États membres pour gagner du temps supplémentaire afin de trouver une solution sur les questions géopolitiques complexes qui entourent l’Union.

Aujourd’hui, les ministres européens en charge du Commerce se rejoignent de façon informelle à Berlin, dans le cadre de la présidence allemande du Conseil. Deux principaux sujets  : l’état des relations commerciales transatlantiques et l’avenir de l’OMC.

Entre aujourd’hui et demain, les Italiens se rendent aux urnes pour voter pour la présidence de sept régions, la mairie de plus de 1 100 municipalités, deux élections partielles au Sénat et un référendum constitutionnel sur la réduction du nombre de députés.

Ursula von der Leyen, discours sur l'état de L'Union

Dans son premier discours sur l’état de l’Union, Ursula von der Leyen a pris la parole pendant plus d’une heure devant le Parlement européen. Ce discours mérite d’être étudié de près, car les annonces auront des effets réels, et les tendances identifiées permettront d’interpréter les grands moments de la politique continentale des prochains mois.

Aujourd’hui, la présidente de la Commission Ursula von der Leyen délivre devant le Parlement européen son premier discours sur l’état de l’Union.