Brèves L’actualité géopolitique quotidienne pour informer l’action européenne : signaux faibles, contrepoints et dossiers synthétiques.

Arménie – Union européenne, une feuille blanche vers la libéralisation des visas ?

Le 13 juin 2019 s'est tenue à Bruxelles une réunion du Conseil de partenariat entre l'Arménie et l'Union européenne. De cette rencontre, il ressort que les deux parties discuteront de l'ouverture d'un dialogue sur le régime de libéralisation des visas. Le 26 novembre 2019, Luc Devigne, Directeur adjoint du SEAE pour l'Europe et l'Asie centrale, s'est exprimé sur la possibilité d'une libéralisation des visas; une décision qui, selon lui, n’aurait rien de géopolitique, mais qui paraît bien loin de s'achever. Lire plus ↓


Où en est l’intégration du marché intérieur du gaz au niveau européen ?

Le 30 octobre dernier, le gouvernement danois a approuvé la construction du gazoduc Nord Stream 2, dans ses eaux territoriales, reliant les gisements russes au marché européen, via l’Allemagne. Le projet, déjà construit à 80%, devrait être terminé le mois prochain après 3 ans de mésentente européenne autant entre les institutions qu’entre les états-membres sur ce projet. L’enjeu derrière ces divisions internes est l’intégration du marché intérieur du gaz et plus généralement l’achèvement du marché énergétique européen. Lire plus ↓


La réforme du mécanisme européen de stabilité (MES) : décryptage et contestations italiennes

La coalition gouvernementale italienne est dans la tourmente : le Président du Conseil Conte a été contraint de donner des explications sur la position du gouvernement italien dans les négociations autour de la réforme du mécanisme européen de stabilité (MES), dans un cadre particulièrement tendu avec le risque de fragilisation d’une coalition déjà fragmentée. Les craintes de Bruxelles portent sur l’allongement potentiel des négociations et le risque d’un échec de la ratification. Lire plus ↓


Hong Kong : Que faire ?

Dimanche 24 novembre, des partis démocratiques ont remporté des élections aux District Councils à Hong Kong et renversé les pro-Pékin qui y régnaient pendant des décennies. Trois jours plus tard, le président des États-Unis a signé deux lois ayant pour objectif de protéger l’autonomie du territoire. Pour Pékin, c’est un désastre symbolique qui mènera inexorablement à l’action directe. Lire plus ↓


Élection britannique : les défis principaux pour Boris Johnson

Les derniers sondages indiquent que Boris Johnson pourrait être sur le point de gagner une nette victoire lors du scrutin de 12 décembre et d’obtenir ainsi un mandat décisif pour son accord de Brexit. Il reste pourtant de nombreux pièges qui pourraient l’empêcher de former un gouvernement majoritaire et d’atteindre « Number 10 ». Lire plus ↓


Le gazoduc « Force de Sibérie » : la force de la coopération énergétique russo-chinoise

Mardi 2 décembre a eu lieu l’inauguration du gazoduc russo-chinois « Force de Sibérie ». Cet acte symbolique renforce la coopération énergétique et plus précisément gazière entre ces deux puissances. Cette coopération est déjà à l’œuvre en Sibérie avec les projets Yamal LNG et Arctic LNG-2. Lire plus ↓


Entretien avec S.E.M. Georges Károlyi, Ambassadeur de Hongrie en France

La Hongrie est un pays enclavé d’Europe centrale dont les frontières sont les limites actuelles de l’Union européenne. Nous avons rencontré S.E.M Georges Károlyi, Ambassadeur de Hongrie en France, afin d’aborder l’approche et la perspective hongroise sur les questions européennes contemporaines. Lire plus ↓


La conscience climatique en Europe : le grand écart des Etats ?

La Banque européenne d’investissement a publié son second sondage sur le climat, réalisé en partenariat avec BVA dans les 28 pays de l’Union, en Chine et aux Etats-Unis. Les résultats sont particulièrement éloquents sur les disparités de perception du changement climatique entre l’Union, la Chine et les États-Unis, et a fortiori entre les citoyens européens eux-mêmes. Un indicateur précieux, à l’heure où il ne resterait à l’humanité que 8 ans pour limiter le réchauffement en dessous de +1,5°C. Lire plus ↓


Tremblement de terre en Allemagne ?

Samedi 30 novembre 2019, les adhérents du Parti social-démocrate allemand (SPD) ont élu Saskia Esken et Norbert Walter-Borjans à la présidence du parti. Méconnu du grand public et marqué à gauche, le duo l’a remporté avec 53 % des voix sur Klara Geywitz et Olaf Scholz, l’actuel ministre fédéral des Finances et vice-chancelier du gouvernement Merkel IV. Alors que le parti est en quête de sens politique et frappé par un net recul de son score sur tout le territoire, ce résultat remet sérieusement en cause l’équilibre de la Grande Coalition. Lire plus ↓


La SPD renouvelle sa direction

Les adhérents du parti social-démocrate allemand ont élu un nouveau binôme à la tête du parti ; Saskia Esken et Norbert Walter-Borjans, critiques de l’alliance gouvernementale avec la CDU/CSU se sont imposés contre les favoris du scrutin. Lire plus ↓