Asie Intermédiaire

« Les Iraniennes sont devenues le visage de la lutte féministe mondiale », conversation avec des femmes en lutte

Femmes en lutte
Long format

Xi Jinping est arrivé mercredi en Arabie saoudite pour une visite d’État au cours de laquelle il a assisté au sommet Chine-États arabes ainsi qu’au sommet du Conseil de coopération du Golfe. L’accueil réservé au président chinois ainsi que l’ampleur des partenariats annoncés affichent un saisissant contraste avec la visite de Joe Biden en juillet.

Aujourd’hui, Vladimir Poutine se rend en Arménie pour un sommet regroupant ses homologues membres de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC). Depuis le début de la guerre, le Kremlin a perdu en partie son influence en Asie centrale et dans le Caucase, tandis que l’Union et la Chine cherchent à en tirer profit pour occuper une place plus importante dans la région.

Dimanche, l’Équateur affrontera le Qatar, pays organisateur, dans le match d’ouverture de la Coupe du monde de football. Depuis plusieurs mois, les appels au boycott se multiplient en Europe, mettant en cause la politique répressive du pays envers certaines personnes en raison de leurs orientations sexuelles et identités de genre, ainsi que le traitement des ouvriers étrangers ayant construit les infrastructures accueillant la compétition.

Comme tout événement sportif de cette envergure, l’organisation de la Coupe du monde de football par le Qatar est intéressée. Dans le cas de l’émirat, cette démarche — critiquée en raison de son caractère attentatoire aux droits humains et au climat — s’inscrit dans une stratégie agressive d’implantation dans l’écosystème politico-économique du sport. Quelles en seront les conséquences  ? 10 points pour tenter d’y voir plus clair.

L’Iran est-il en train de vivre un moment révolutionnaire  ? Alors que l’Union européenne vient de prendre de nouvelles sanctions à l’égard du régime au pouvoir à Téhéran, nous avons interrogé Farhad Khosrokhavar, spécialiste de la sociologie de la révolution iranienne de 1979. Nous revenons avec lui sur ce qui fait la différence et la singularité des révoltes qui embrasent le pays depuis l’assassinat de Mahsâ Amini.