Asie Intermédiaire

Long format

la dépendance des budgets nationaux en MENA du pétrole

À l’échelle internationale, l’Arabie saoudite est souvent étudiée au travers d’un regard occidentalo-centré et plus spécifiquement de sa relation privilégiée avec son allié historique, les États-Unis, ou encore, dans son rôle de puissance régionale face à l’Iran. Une relation reste jusqu’à présent moins analysée  : les rapports croissants qu’entretient l’Arabie saoudite, depuis les années 1990, avec la Chine. Afin d’aborder ce sujet nous avons fait appel à deux grands spécialistes de cette question  : Camille Lons (IISS) et Romain Aby (Rumi Consulting).

Près d’un mois après le dernier sommet OPEP+ qui a donné lieu à une violente guerre des prix du pétrole, ayant elle-même précipité le prix du baril à un niveau record de 20$ le 18 mars, les principales parties prenantes de cet épisode ne sont toujours pas parvenues à un accord de réduction de la production afin de stabiliser les prix.

Zones de controle sur le térritoire en Syrie

La région d’Idlib, ultime bastion de l’opposition syrienne, est aujourd’hui au cœur d’un jeu géopolitique complexe qui cristallise les divergences d’agenda entre Moscou et Ankara. Les deux puissances sont certes des partenaires stratégiques mais poursuivent des objectifs distincts. Ces paragraphes proposent un état des lieux des rapports de force actuels en passe de façonner le futur du nord de la Syrie.