Perspective sur l'actualité

Glaris, l’Athénienne : essai d’anthropologie politique

Anthropologie

Économies africaines : les trous noirs du rapport Mbembe

Économie

La nueva cara del poder

Madrid - Online • Débats
27
octobre 2021
La pandemia de Covid-19, con el fuerte resurgimiento del poder del Estado y la introducción de nuevas normas omnipresentes, parece haber cambiado la naturaleza del poder para siempre, alterando profundamente el equilibrio entre la democracia y la burocracia, y entre las personas y la política, y planteando cuestiones sobre cómo las sociedades democráticas modernas se […]
Lire plus →
Grand Tour 9 Articles →

Restez informés des actualités du Grand Continent
Derniers articles

Depuis janvier 2020, les Verts autrichiens font, pour la première fois, partie du gouvernement national en tant que partenaires d’une coalition construite avec les conservateurs. Bien que ce partenariat et l’héritage des scandales de corruption du gouvernement précédent aient soulevé des questions difficiles, les Verts ont continué à poursuivre leur engagement pour un environnement et une politique propres. Nous avons demandé à Sigrid Maurer, députée verte au Parlement, ce que signifie sa coalition avec les conservateurs, comment le parti a réussi à rester dans la compétition électorale et ce qui l’attend.

Selon Natalie Bennett, qui a dirigé le parti en Angleterre et au Pays de Galles, le statut des Verts au Royaume-Uni en tant que force politique importante dans le paysage politique ne fait plus débat. Mais dans une période où les lignes de division politique sont en train d’être redessinées, et où les anciennes loyautés envers les partis semblent en suspens, comment les Verts peuvent-ils s’aménager un espace politique propre et continuer à gagner du terrain  ?

La situation des migrants à la frontière polono-bélarusse est catastrophique. Prise dans le piège d’une instrumentalisation cynique de la part du régime de Loukachenko, elle révèle également un autoritarisme polonais croissant et les obsessions identitaires du parti au pouvoir – de même que l’incurie des institutions de l’Union face à ce désastre humanitaire.

La décision de la Cour constitutionnelle polonaise pourrait mettre en péril la place de la Pologne dans l’Union. Pour mieux la comprendre, il faut en connaître le contexte – celui d’une crise profonde et inquiétante de l’État de droit dans le pays – et étudier également plus en détail les ressorts juridiques d’une telle décision.

La nomination de Staffan de Mistura comme envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara occidental est une étape bienvenue vers la paix dans la région. Mais ce n’est qu’un début. Pour promouvoir une nouvelle approche, il aura besoin du soutien des membres du Conseil de sécurité des Nations unies, en particulier de la France et des États-Unis. En vertu de ses relations étroites avec le Maroc et de son poids économique, l’Union a également un rôle important à jouer – si elle choisit de le faire. Une perspective signée Hugh Lovatt et Jacob Mundy.