L’émergence du paradigme productiviste, une conversation avec Dani Rodrik

Pour l’économiste de Harvard, l’ère de l’hypermondialisation se dissipe  : les impératifs de sécurité nationale ont déjà commencé à dicter les nouvelles règles économiques mondiales. Croyant poursuivre les mêmes buts, nous cultivons des lignes de confrontation — celle ouverte entre Bruxelles et Washington ces jours-ci le montre. Comment éviter que le nouveau paradigme ne soit pire que l’ancien  ?

Biens communs dans la revue

L’impératif de transition nous met quotidiennement face à une série d’arbitrages structurellement difficiles  : lorsque plusieurs objectifs légitimes entrent en conflit, comment tenir un cap  ?

Dans cette perspective, Jean-Bernard Lévy, Président d’Honneur d’EDF, Cécile Renouard et Charles Weymuller plaident pour une approche par les biens communs qui implique de repenser en profondeur un système de valeurs réputé immuable — du droit de propriété à la définition même d’un service public de l’énergie.

Perspective sur l'actualité

Venezuela : le contexte de la reprise des négociations

Politique
La guerre en Ukraine au jour le jour 47 Articles →

Derniers articles

Alors que la COP27 vient de s’achever sur un résultat décevant, le premier coup de sifflet de la Coupe du Monde au Qatar est sur le point d’être donné. «  Pour éviter les pires conséquences des crises écologiques et climatiques, nous ne pouvons pas choisir nos actions, nous devons faire le maximum  » — une perspective signée Greta Thunberg.

Doctrines de la Chine de Xi | Épisode 14

Au pic de la crise causée par la visite de Nancy Pelosi à Taïwan, une revue chinoise de référence a exhumé ce texte de 2005, signé Jiang Shigong. À l’époque, longtemps avant l’émergence de Xi, il appelle à un réveil politique de la Chine qui devrait provoquer la «  réunification  ». Son point de vue, rare sur ce sujet tabou dans l’establishment, mérite aujourd’hui d’être relu pour comprendre comment «  la question Taïwan  » a façonné l’élite intellectuelle chinoise.

L’IA bouleverse profondément nos sociétés — à un rythme inédit. Une frénésie de l’innovation qui s’oppose à l’exigence de temps long du politique et complexifie l’élaboration de stratégies numériques durables. Afin de prendre la pleine mesure des transformations à l’œuvre, il faut s’armer d’outils appropriés qui restent largement à inventer alors que la quantification de l’état d’avancement de cette nouvelle technologie devient de plus en plus complexe du fait de sa géopolitisation croissante et des changements technologiques incessants qu’elle induit.

Proust et Joyce sont comme Trieste et Venise  : proches mais séparés culturellement. Pourtant, ils partagent un rapport étroit entre l’intériorité du moi et le contexte politique dans lequel ils inscrivent leurs grandes histoires. Au Palais Farnèse, Anna Isabella Squarzina, autrice de plusieurs travaux de référence sur Marcel Proust, dialogue avec Samuel Slote, spécialiste de James Joyce. Alors que nous commémorons les cent ans de la mort de l’auteur de La Recherche, cet entretien célèbre «  un nouveau Proust  ».

L’appel au boycott de la Coupe du monde n’est pas un phénomène nouveau. En 1977, le Comité pour le boycott de l’organisation par l’Argentine de la Coupe du monde de football est créé et la France devient rapidement le pays où le mouvement prend le plus d’ampleur. Pourtant, la gauche institutionnelle refuse de s’y associer. Dans cette enquête historique, Christophe Batardy compare 1978 à 2022 — et dégage des interrogations très similaires.