Bulles

« Nous voulons impliquer les citoyens pour façonner le futur de l’Europe », une conversation avec David Sassoli

Politique
Long format

Dans le premier test grandeur nature de coordination atlantique de l’après Trump, l’Union européenne, les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada ont imposé des sanctions contre la Chine en raison des violations répétées des droits de l’homme commises par Pékin contre la minorité ouïghoure (à majorité musulmane) dans le Xinjiang. La Chine a immédiatement riposté.

Le parquet européen devrait entrer en fonction au printemps 2021. Le bouleversement qu’il représente au niveau institutionnel et politique a déjà été maintes fois commenté. Au-delà des aspects juridiques et techniques, la création d’un parquet européen représentait un transfert complet de souveraineté au profit d’une autorité judiciaire supranationale. Or les États membres n’étaient pas prêts à accepter un tel sacrifice sans obtenir quelques garanties en retour.