Politique

Le Mercosur peut-il se désintégrer ?

Amériques
Long format

Point d’équilibre, le Conseil – cette institution de «  première instance  » désormais au cœur de la dynamique politique de l’Union – peut-il articuler une doctrine  ? Dans le plus long entretien de son mandat, son président, Charles Michel, revient ici sur sa compréhension des dynamiques géopolitiques internes, sur les leçons de l’Afghanistan et sur les ingrédients essentiels pour articuler un récit commun européen entre la Chine et les États-Unis.

La décision de construire et d’habiter sur le flanc d’un volcan susceptible d’entrer en éruption est-elle si irrationnelle  ? La pandémie de Covid-19 et les catastrophes de l’Anthropocène le prouvent  : nous préférons, encore, échanger la fragilité de l’avenir contre l’utilité et le confort du présent.

La pandémie a changé pour toujours la nature du pouvoir. Après la crise, trois hypothèses extrêmes se dessinent  : un scénario bureaucratique et dirigiste, un scénario «  populiste  » ou bien une transformation en profondeur des structures de pouvoir.

Si Joe Biden souhaite réellement «  reconstruire en mieux  », il devra prendre en compte les nouveaux paramètres des inégalités à l’ère numérique afin de construire «  vers l’avant  ». Selon Nathan Gardels, cofondateur de l’Institut Berggruen, la solution viendra des États, comme la Californie, tant en matière de participation démocratique que d’innovation.

L’arrivée au pouvoir de Silvio Berlusconi a eu une profonde influence sur le paysage politique italien, accordant une importance croissante à la communication et à l’image. Pour Giovanni Orsina, la force de Berlusconi réside dans l’utilisation de la «  méthodologie libérale utopique  », réduisant la politique à un cadre en la vidant de sa substance idéologique. Nous publions les bonnes feuilles du livre de conversations entre David Allegranti et Giovanni Orsina, Antipolitica. Populisti, tecnocrati e altri dilettanti del potere.