Politique

« Il n’en va pas seulement des intérêts allemands », une conversation avec le ministre Tobias Lindner

Europe
Long format

L’Europe ne se fera pas dans les crises. Les changements institutionnels — parfois significatifs — qui ont eu lieu ces dernières années relèvent tous d’une dangereuse politique de l’urgence qui laisse peu de place à la transparence et au consentement des populations. Pour sortir mieux intégrée et mieux armée de la séquence ouverte par la guerre en Ukraine, l’Union a besoin d’une révision constitutionnelle profonde.

Ce qui se passe en Chine aujourd’hui est inédit depuis Tiananmen. En plusieurs endroits du pays, une population excédée désobéit, résiste à la politique zéro Covid de Xi. Au milieu de cet embrasement, un article de son père refait surface, partagé en masse par les utilisateurs de WeChat — avant d’être retiré du réseau en seulement quelques minutes.

La phase de négociation qui s’ouvre au Mexique est cruciale pour l’avenir du Venezuela. Que s’est-il passé ces derniers jours  ? Quel rôle jouera la communauté internationale  ? Qu’est-ce que l’invasion de l’Ukraine a changé  ?

Mariano de Alba propose de dresser une chronologie des événements et de poser le grand contexte.

Schmitt et Polanyi  : les trajectoires de deux penseurs du XXe siècle se croisent de manière inattendue sur la métaphore d’un golem menaçant, qui se solidifie après la guerre. Pour lui échapper, une nouvelle géographie politique tente d’émerger autour d’une question toujours actuelle  : comment dompter l’empire  ?
Une pièce de doctrine signée Quinn Slobodian.

«  De l’Ukraine, à la Moldavie, aux Balkans Occidentaux, jusqu’au Royaume-Uni et la Norvège, nous allons construire un «  grand continent  » plus uni, davantage coordonné, plus fort et intégré économiquement.  »
La Secrétaire d’État chargée de l’Europe présente quatre chantiers pour faire émerger la souveraineté continentale — une pièce de doctrine signée Laurence Boone.