Paris

Nucléaire : talon d’Achille ou atout de relance économique ?

Énergie et environnement
Long format

15 avril 2019, Paris. Le toit de la cathédrale Notre-Dame, symbole de la chrétienté européenne, prend feu. Il brûlera pendant une dizaine d’heures, laissant des dégâts considérables. Comme après chaque catastrophe, il s’agit alors d’en tirer la trame des faits et les responsabilités éventuelles. En général, les causes sont divisées en deux types  : humaines ou techniques  ? Mais les choses sont plus complexes. Elles sont si complexes, qu’un an après les événements, elles nous permettent non seulement de raconter l’histoire de ce terrible accident, mais aussi de réfléchir aux limites de notre confiance dans la technologie.

La blockchain surprend par ses potentialités comme par les risques que peuvent présenter certaines de ses applications, à l’image des cryptomonnaies. Dans ce court et fort plaidoyer, le président de l’Autorité des marchés financiers (AMF), Robert Ophèle, revient sur la volonté du régulateur français d’accompagner avec bienveillance le développement de ces technologies afin que la France – et l’Europe – n’échappent pas à la révolution numérique qu’elles pourraient engendrer.

Artúr van Balen Tools for Action

«  Au moment où l’État décide d’en faire moins pour notre santé, il se reconnaît responsable en bloc à l’égard de notre vie, de sa durée et de sa protection contre tous les fléaux qui peuvent la menacer  » — Le philosophe français Jacques Rancière signe un texte sur les transformations de l’État contemporain, sur les usages de l’insécurité et sur la logique globale de la profonde contradiction qui structure la séquence contemporaine.