Afriques Subsahariennes

Comment faire l’histoire de l’Afrique ? une conversation avec François-Xavier Fauvelle

Histoire

L’Afrique et la Maison commune

Histoire
Long format

Pourtant interdites dans la loi tanzanienne, les mutilations génitales féminines sont toujours pratiquées dans des villages tenus par des chefs traditionnels locaux. Rhobi Pristiana Samwelly, elle-même survivante d’une excision subie à l’âge de treize ans, revient dans cet entretien sur son parcours en tant que militante pour les droits des femmes.

Aujourd’hui, le Secrétaire d’État Antony Blinken achève une tournée diplomatique de dix jours qui l’a conduit en Asie du Sud-Est puis en Afrique. Celle-ci a coïncidé avec la publication d’un nouveau document stratégique américain pour l’Afrique subsaharienne, qui désigne la présence chinoise et russe en Afrique comme présentant des «  risques d’activités néfastes  ».

Militante pour le climat, Nisreen Abdelrahman Elsaim a débuté son engagement au Soudan en tentant d’alerter les représentants politiques locaux sur les dangers liés au changement climatique. Depuis le coup d’État en 2021, son pays se trouve dans une situation d’instabilité politique majeure qui empêche d’entrevoir la mise en place de politiques environnementales de long terme. C’est désormais en tant que conseillère pour le climat auprès de l’ONU qu’elle cherche à mobiliser les jeunes sur l’accélération du dérèglement climatique.

Depuis le début de la guerre, l’Afrique est divisée sur la position à adopter vis-à-vis du conflit russo-ukrainien. Les tournées diplomatiques de Sergueï Lavrov et d’Emmanuel Macron qui commencent aujourd’hui visent à obtenir une clarification de la position des pays africains.

La guerre contre le terrorisme a été un échec. L’injection de milliards d’euros, les interventions militaires et les initiatives de soutien n’ont pas permis de comprendre l’ennemi contre lequel on luttait. Pour Guillaume Soto-Mayor, il faudra s’intéresser aux forces profondes et aux motivations qui guident l’action des djihadistes pour parvenir à la paix.

Dans ce travail épistémologique, François-Xavier Fauvelle aborde son champ d’étude comme un puzzle sans bords, dans lequel les pièces manquantes ne constituent pas des dissonances mais une invitation à explorer l’ensemble des champs du possible afin d’approcher, au plus près, les sociétés médiévales africaines.