Énergie et environnement

Comment l’Union doit prendre le leadership climatique

Bulles

L’agriculture du futur

Monde
Long format

À quelques jours de la Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques (COP 26), nous avons rencontré Pascal Canfin, Président de la Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire du Parlement européen, pour un entretien dans lequel il réagit à la proposition de Laurence Tubiana d’un pacte vert comme «  contrat social  », présente sa vision de la transition écologique et souligne l’urgence de sa mise en œuvre concrète.

Sur la question climatique comme sur d’autres sujets, Joe Biden construit un récit ayant l’ambition de donner un sens à son action et de rassembler les Américains. L’étude des ressorts narratifs de cet exercice est une clef pour comprendre le tournant que constitue la politique du Président américain – elle pourrait également être d’une grande utilité pour les Européens.

Créé en 1992, le Fonds pour l’environnement mondial est aujourd’hui la plus importante source multilatérale de financement des actions environnementales dans les pays en voie de développement. Un nouveau cycle de financement, qui durera de 2022 à 2026, est l’occasion pour les pays contributeurs de discuter des priorités du fonds et d’opérer une recapitalisation. À l’heure de l’urgence climatique et après la crise Covid, ces discussions auront des effets concrets.

Le premier tour de la primaire de l’écologie aura lieu du 16 au 19 septembre prochain. Nous avons demandé à trois candidats écologistes de prendre position sur le volet politique étrangère et européenne de leur programme. Éric Piolle répond ici à nos questions sur l’Union européenne, la politique étrangère de la France et la diplomatie de l’Anthropocène.

Le premier tour de la primaire de l’écologie aura lieu du 16 au 19 septembre prochain. Nous avons demandé à trois candidats écologistes de prendre position sur le volet politique étrangère et européenne de leur programme. Yannick Jadot répond ici à nos questions sur l’Union européenne, la politique étrangère de la France et la diplomatie de l’Anthropocène.

Le premier tour de la primaire de l’écologie aura lieu du 16 au 19 septembre prochain. Nous avons demandé à trois candidats écologistes de prendre position sur le volet politique étrangère et européenne de leur programme. Sandrine Rousseau répond ici à nos questions sur l’Union européenne, la politique étrangère de la France et la diplomatie de l’Anthropocène.

Dans cet entretien, le Bourgmestre de Charleroi et président du Parti socialiste belge pose les éléments d’une doctrine écosocialiste. À partir d’un paradoxe («  pourquoi n’agissons-nous pas alors que nous savons quoi faire  ?  »), il propose une méthode pour faire de l’écologie un levier de mobilisation qui saura donner au socialisme un nouveau souffle.