Énergie et environnement

Retour d’expérience : dans les méandres d’une COP sous pression

Europe

Penser les biens communs pour affronter les « dilemmes tragiques » de l’énergie

Europe
Long format

Alors que la COP27 vient de s’achever sur un résultat décevant, le premier coup de sifflet de la Coupe du Monde au Qatar est sur le point d’être donné. «  Pour éviter les pires conséquences des crises écologiques et climatiques, nous ne pouvons pas choisir nos actions, nous devons faire le maximum  » — une perspective signée Greta Thunberg.

La question des pertes et dommages n’est pas la seule à avoir intégré l’agenda de la COP27. Aujourd’hui, la Première ministre de la Barbade, Mia Mottley, présentera l’agenda de Bridgetown qui prévoit et chiffre des instruments financiers de long terme pour financer l’action climatique dans les pays en développement et accélérer l’investissement privé dans l’énergie verte ainsi que les mesures d’adaptation. Cette perspective, signée par son envoyé spécial, détaille les principaux points qui seront mis sur la table à Charm el-Cheikh.

Les COP sont-elles encore le forum pertinent pour affronter la crise climatique  ? Pour l’activiste ougandaise Vanessa Nakate, elles sont l’un des derniers lieux où certaines voix peuvent être entendues mais elles n’ont toujours pas permis d’arrimer la justice climatique aux actions de lutte contre le changement climatique. Dans cet entretien avec Laurence Tubiana, elle plaide pour une prise en compte réelle des populations en première ligne.

Comme source d’énergie, il a conditionné le devenir de l’humanité jusqu’à aujourd’hui. Pourtant, les grands récits de l’Amérique du XXe siècle montrent que le pétrole a toujours été vu un pouvoir démoniaque. Helen Thompson, qui croise Upton Sinclair, Cormac McCarthy, le film Giant et la série Dallas, signe une pièce de doctrine magistrale.

Toujours plus de tension  : comment notre système énergétique va-t-il passer l’hiver  ? Pour comprendre la macrocrise qui se prépare, il faut identifier les bons indicateurs. Chaque vendredi à 11h, grâce au travail d’analyse et de synthèse du Groupe d’études géopolitiques, nous publierons 5 points, 14 graphiques et 7 cartes avec les indicateurs clefs à suivre.

Dernière mise à jour  : 25 novembre 11h.

Composantes essentielles du futur électrique, les batteries font partie des produits les plus difficiles à fabriquer. Alors que l’Union entend aujourd’hui favoriser ce secteur dans lequel elle accuse vingt ans de retard par rapport à l’Asie, le co-fondateur de la première gigafactory européenne nous fait entrer dans le système d’une concurrence qui s’installe au cœur des capitalismes politiques.