Histoire

Long format

Inkotanyi, c’est le nom donné aux troupes du Front patriotique rwandais (FPR). À leur tête, Paul Kagamé, actuel président du Rwanda et acteur majeur de la fin du génocide des Tutsi.

Dans ce documentaire, que le Grand Continent diffuse de manière exceptionnelle durant toute la semaine de commémoration du génocide des Tutsi, le réalisateur Christophe Cotteret retrace l’histoire de ce mouvement politique et militaire  : une plongée dans une page de l’histoire trop méconnue, racontée de vive voix par ceux qui en furent les témoins.

Le rapport Duclert récemment remis au président de la République constitue un effort de transparence louable qui mérite une analyse approfondie. Malgré un certain nombre de partis pris méthodologiques et de lacunes dans la consultation des archives, il constitue indéniablement un pas significatif vers la reconnaissance du rôle de la France. La balle est désormais dans le camp politique  : Emmanuel Macron a annoncé qu’il se rendra au Rwanda au mois de mai 2021, une visite qui devra être saisie comme l’occasion de vraiment rompre l’omerta et initier un travail mémoriel.

Avec des rédacteurs venus de France, de Belgique, d’Allemagne, d’Italie, de Hongrie, de Russie, de Suisse, d’Israël, d’Ukraine, d’Angleterre ou de Pologne, la Revue K., plurilingue, se présente d’emblée comme pensée et formulée à l’échelle européenne. Entretien avec ses rédacteurs en chef, le journaliste Stéphane Bou et le sociologue Danny Trom.

Comment la Commune de Paris peut-elle inciter à repenser l’Europe  ?

Dans ce texte érudit, qui construit des points de liaison entre Victor Hugo et Denis de Rougemont, entre le Paris de 1871 et la Catalogne d’aujourd’hui, Luciano Curreri trace un chemin qui révèle toute l’actualité des concepts mis en avant par la Commune à l’occasion de son 150e anniversaire.

Le 27 septembre 1871 d’un congrès de la Ligue de la paix et de la liberté tenu à Lausanne, la parole est confiée est à André Léo, pseudonyme de Léodile Béra, journaliste et romancière française membre de l’Internationale et réfugiée à Bâle. Relire aujourd’hui le discours qu’elle prononce à propos de la Commune est une occasion de faire le départ entre une mythologie établie par les vainqueurs pour discréditer l’expérience de la Commune, et la vision de ses partisans.

Soulèvement parisien ou République universelle  ? Que peut-on encore dire des échelles de la Commune, événement local hors du commun et pourtant immédiatement discuté et commenté dans le monde entier  ? En ce jour anniversaire du début de l’insurrection, qui aboutira dix jours plus tard à la proclamation de la Commune de Paris, Quentin Deluermoz nous invite à réinscrire ces 72 jours dans une «  fascinante traversée des temps  » – de 1871 à aujourd’hui.