Histoire

Long format

couverture livre rentrée littéraire Sandrine Kott Organiser le monde. Une autre histoire de la guerre froide histoire culture européenne française relations Est-Ouest archives de l'ONU droits de l'homme et de la femme paix écologie diplomatie URSS bloc Ouest Est tiers monde

Florian Louis s’est entretenu avec Sandrine Kott pour la sortie de son nouveau livre qui repense les organisations internationales au temps de la guerre froide.

«  Dans les organisations internationales, la guerre froide m’apparait souvent comme un voile qui recouvre imparfaitement cette question essentielle des inégalités globales déjà clairement formulée à la Société des Nations et à l’Organisation du travail durant dans l’entre-deux guerres.  »

Photo N&B président Alfonsin Le jour où l'Argentine a changé discours de campagne d'Alfonsin politique électorale Amérique latine élections

Alors que la coalition péroniste au pouvoir en Argentine exalte la mémoire de l’ex-Président radical Rául Alfonsín, nous vous proposons d’étudier de près, à 37 ans du retour à la démocratie, quelques extraits de son discours de clôture de campagne dont ses pierres fondationnelles marquent encore aujourd’hui les esprits des Argentins.

En cette veillée d’élections présidentielles américaines, les tensions avec la Chine n’ont jamais été aussi fortes et saillantes. La Chine et les États-Unis n’ont pourtant pas toujours été rivaux. Cette histoire reste, sur la longue durée, méconnue en Europe. Or, elle est d’autant plus importante que c’est de cet héritage dont notre avenir dépend.

Alors que les États-Unis sont tout à la fois un modèle envié et un rival évident pour de nombreux chinois, l’affrontement sino-américain est-il inéluctable  ?

27 septembre 2020, les sirènes anti-aériennes retentissent à nouveau dans la région du Haut-Karabakh, alors que de violents affrontements éclatent entre les forces armées arméniennes et azéries. Il s’agit de l’escalade de tensions la plus violente depuis le cessez-le-feu de 1994. Ce territoire, au cœur des tensions entre Baku et Erevan depuis près de 30 ans, appartient selon le droit international à l’Azerbaïdjan. En pratique, c’est un territoire indépendant, majoritairement peuplé d’arméniens, où l’Arménie stationne des troupes. Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et intégrité territoriale s’opposent donc encore une fois dans un conflit à la portée bien plus étendue.