Méditerranée

L’économie espagnole post-coronavirus : une épreuve de force catholico-protestante ?

Religion Santé publique
Long format

Ilaria Capua est une scientifique internationalement reconnue qui a notamment travaillé sur les épidémies de grippe aviaire des années 1990 et 2000 en étudiant la transmission des virus entre les animaux et les humains. Dans cet entretien bilan, signé Raffaele Alberto Ventura, elle partage sa compréhension des raisons de la catastrophe actuelle et esquisse des perspectives en appellant à l’harmonisation, à l’échelle pertinente, des critères du suivi.

Les mouvements militaires de la Turquie dans le Nord de la Syrie et de l'Irak

La crise à la frontière gréco-turque de ces dernières semaines a mis à nouveau au centre de l’attention la politique migratoire de l’Union européenne. En effet, loin d’être une surprise, la crise est le résultat des échecs de la stratégie court termiste de l’accord de 2016, que l’Union n’a jamais voulu remettre en question, laissant ainsi à Erdogan la possibilité de l’utiliser au profit de sa stratégie géopolitique. La crise révèle combien il est urgent de trouver une solution structurelle et durable qui remette les principes du droit européen au premier plan.

En décrivant la vie quotidienne à Rome, à l’intérieur des foyers confinés ou à l’extérieur, arpentant les berges désertes du Tibre, on redécouvre une nouvelle sociabilité. Une expérimentation italienne dont il faudra s’inspirer ailleurs en Europe dans les prochaines semaines.

évolution de cas de coronavirus en dehors de la Chine

Vendredi, Pedro Sanchez a déclaré un nouvel ensemble de « mesures exceptionnelles » pour contrer la propagation du coronavirus en Espagne. Il s’agit d’une étape importante, qui remet en question les traditions politiques espagnoles établies de longue date, de centralisme contre le fédéralisme, autant qu’elle appelle les progressistes à entamer une réflexion sur le rôle du pouvoir exécutif pour gérer efficacement une telle crise.

la Lombardie et 14 provinces du nord de l'Italie fermées par le décret coronavirus

Le nouveau décret publié par le gouvernement italien en réponse au coronavirus, qui met en quarantaine de vastes zones du nord de l’Italie, est la mesure la plus radicale mise en œuvre par un pays hors de la Chine à ce jour, et répond à la difficulté d’arrêter l’augmentation continue de la contagion en Italie. Une décision qui, en raison également d’une gestion chaotique de la communication, risque cependant de ne pas avoir les effets escomptés et remet en cause la gestion de la crise par le gouvernement.