Monde

La coopération Sud-Sud

Économie

Le capitalisme, sans rival

Économie
Long format

Le virus n’a pas pris de vacances, et la rentrée demeure pleine de dangers. Notre graphique interactif exclusif présente un indicateur intéressant pour suivre la reprise des activités dans les grandes villes  : l’évolution des demandes sur Apple Maps pour les itinéraires en transport en commun.

Le Covid-19 a ouvert la boîte de Pandore. Bien qu’il s’agisse d’un bilan partiel, il est difficile de voir aujourd’hui à quel point la pandémie fait apparaître les contradictions et les faiblesses les plus profondes de nos sociétés, de nos économies et de nos démocraties. Toutefois, si les divers chocs auxquels nous sommes confrontés à différents niveaux – économique, culturel, social et politique – ont donné un nouvel élan au débat public, celui-ci semble plus fragmenté et plus décousu que jamais. Dans la profonde complexité d’une crise dont l’impact est si transversal et asymétrique, un débat public qui a le hoquet peine à trouver un espace d’expression et de confrontation adéquat pour s’engager dans des processus politiques de grande envergure.

Cette réflection est au coeur du nouveau numéro du magazine italien Pandora Rivista, «  Il mondo nel Covid-19  ».

Vagues de chaleur

La Californie est en feu. Dans plusieurs endroits d’Europe, cet été, les températures ont passé la barre des 40°. Il devient impossible de ne pas sentir que les mois estivaux se réchauffent.

Comment faire face à ces canicules plus fréquentes, plus longues et plus intenses  ? Rendront-elles certains endroits inhabitables  ?

10 questions / 10 réponses.

Quelques mois après le déclenchement de la pandémie planétaire, le visage numérique du fameux «  monde d’après  » semble s’esquisser avec davantage de netteté. Loin de connaitre un grand bouleversement, le domaine digital est plutôt soumis à une accélération de ses grandes lignes de force. A bien des égards, le Covid-19 n’a introduit aucune rupture véritable. Pourtant, la crise fournit aussi l’occasion de repenser la société numérique dans laquelle nous avons évolué jusqu’ici, avant toute tentative d’orienter le cours de celle à venir.

Tandis que les perspectives de croissance des économies mondiales ne cessent de s’aggraver pour la fin de l’année 2020, plusieurs grandes entreprises énergétiques comme Total ou encore BP ont pris des engagements significatifs en faveur de la mise en cohérence de leurs activités avec la transition écologique. Quel lien faut-il y voir avec la pandémie de coronavirus  ? Est-ce nouveau, est-ce durable  ? Et que ces annonces nous disent-elles du climat politique et économique européen à venir  ?