Monde

Long format

Une récente étude conduite par des chercheurs de l’Université de Stanford postule que la transition énergétique pourrait être conduite en utilisant des technologies déjà existantes. En favorisant une énergie propre dont la consommation serait plus optimisée, les pays étudiés pourraient drastiquement réduire leurs coûts sociaux et contribuer à la création de millions d’emplois.

La désarticulation de la sécurité nationale et de la sécurité humaine devient de plus en plus visible. La ville en est le lieu privilégié. Les menaces directes liées au réchauffement climatique nous affectent tous. C’est une révolution  : ce qui nous menace devient plus important que ce qui nous réunit. Saskia Sassen entrevoit pour l’avenir une nouvelle forme de ville ouverte.

S’il y a plus de dix années maintenant que la guerre en Syrie a débuté, la crise syrienne ne fait plus les devants de l’actualité internationale. Noura Ghazi, avocate pour les droits des prisonniers politiques, nous alerte sur les conséquences de ce silence et sur cette apparence de tranquillité. La guerre en Syrie n’est pas terminée. La situation y est toujours aussi désastreuse pour la population. Des arrestations ont lieu quotidiennement et les disparitions d’opposants au régime se poursuivent. Depuis l’étranger, grâce à l’association Nophotozone qu’elle a créé, Noura Ghazi poursuit son combat en faveur des disparus, victimes d’un régime oppressif, toujours au pouvoir.

Nous sommes entrés dans une nouvelle ère glaciaire. D’une toute autre nature que l’ère structurée par l’affrontement entre les États-Unis et l’Union soviétique, cette deuxième guerre froide est un écheveau complexe d’échelles dont la forme est en train de se définir. À la différence de la première, elle pourrait être beaucoup plus coûteuse pour l’Europe occidentale. Une pièce de doctrine signée Carlo Galli.

De nouvelles données publiées par les Nations unies font état d’un nombre important de changements démographiques que le monde connaîtra au cours des prochaines décennies. Une population mondiale estimée à 10 milliards d’êtres humains d’ici 2100 constituera un défi majeur pour la transition environnementale.

Alors que la guerre continue de faire rage en Ukraine, la présence du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, au Sommet du G20 qui s’ouvre aujourd’hui à Bali constitue la première occasion pour ses homologues occidentaux de le confronter depuis le début du conflit. La question reste de savoir qui acceptera ou non de rencontrer le représentant de la Russie.

Avec les métavers, de nouveaux espaces hybrides d’influence et de manipulation, alliant neurosciences et intelligence artificielle vont bientôt émerger. Dans ce contexte, la balkanisation de l’Internet mondial à travers les réseaux augure de nouveaux risques, de nouveaux dangers. Partant de cas concrets, cette étude permet de mettre au jour les formes de la guerre qui vient.