Amériques

Le « non-alignement actif » et l’Amérique latine dans l’ordre global

Politique

Élection présidentielle brésilienne : cinq scénarios de crise

Politique
Long format

Le philosophe Vladimir Safatle a lu le dernier livre de Fernando Haddad, ancien maire de São Paulo et soutien de Lula. C’est dans la dialectique que celui qui fut battu par Bolsonaro en 2018 va chercher les fondements d’un nouvel universalisme — les bases intellectuelles d’un projet politique radical et innovant.

Aujourd’hui s’ouvre à Washington un sommet de deux jours organisé par les États-Unis consacré à la coopération avec les îles du Pacifique. C’est la première fois que les dirigeants de la région sont invités à la Maison-Blanche pour une telle rencontre, qui doit se lire dans le contexte plus large de la rivalité sino-américaine dans l’Indo-Pacifique.

Aujourd’hui se conclut une réunion de politique monétaire de deux jours de la Réserve fédérale américaine qui doit déboucher sur une nouvelle hausse des taux directeurs afin de lutter contre l’augmentation des prix. À quelques semaines des midterms, l’enjeu est de taille pour les démocrates et pour Biden qui a fait de la lutte contre l’inflation un de ses principaux combats.

À la tribune des Nations Unies, le président colombien a clairement inscrit son discours dans le contexte global de l’urgence climatique pour affronter un problème national  : «  qu’est-ce qui est le plus toxique pour l’humanité, la cocaïne, le charbon ou le pétrole  ?  » Nous en proposons une traduction commentée pour comprendre comment l’écologie de guerre rencontre la guerre contre la drogue en Amérique latine.

La guerre commerciale initiée par Donald Trump contre Pékin au cours de son mandat – que Biden a pour le moment décidé de prolonger – a conduit à une baisse considérable des exportations américaines en direction de la Chine. Depuis, c’est l’équilibre des flux d’hydrocarbures qui a été perturbé par la guerre en Ukraine, faisant craindre des conséquences mondiales relatives au risque d’un «  découplage  » sino-américain.

Au cours des dernières décennies la gauche a vu son image se modifier, bien loin de la révolte, de la désobéissance et de la transgression qu’elle était censée incarner historiquement. Le terrain perdu sur la canalisation de l’indignation sociale a été conquis par une certaine droite, qui se révèle de plus en plus efficace dans la remise en cause du «  système  ». Nous avons affaire à des nouvelles droites qui disputent désormais à la gauche la capacité de s’indigner face à la réalité et de proposer des moyens de la transformer. Nous publions les bonnes feuilles du dernier livre de Pablo Stefanoni.

Selon des données publiées par la Commission nationale de la santé chinoise et les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis, l’espérance de vie moyenne d’un Chinois a dépassé celle d’un Américain en 2020. Ces chiffres, provisoires pour les États-Unis, doivent être lus à la lumière de récentes transformations qui ont traversé les deux pays.

Après avoir été mises en suspens à la suite de la réélection de Nicolás Maduro au Venezuela en février 2019, les relations diplomatiques entre Caracas et Bogota ont été restaurées à la fin du mois d’août, marquées par un échange d’ambassadeurs. Cependant, depuis cet acte symbolique, peu d’avancées ont été faites pour s’attaquer aux problèmes structurels qui existent dans la relation entre les deux pays.