Amériques

Au Mexique, entre violences politiques et narcos : une campagne électorale hors norme

Élections

La doctrine Lighthizer, au cœur de la géopolitique de Donald Trump

Trump contre Biden 2024
Long format

On sait désormais que J. D. Vance, l’auteur de Hillbilly Elegy jouera un rôle clef si Trump est réélu. Devant le Sénat la semaine dernière, il s’est farouchement opposé à l’aide américaine à l’Ukraine. Ses arguments ne relèvent pas seulement d’une rhétorique trumpiste outrancière  : ils ciblent la mémoire des classes moyennes heurtées par la guerre en Irak. Avec Vance, on comprend peut-être enfin la ligne qui sous-tend le programme de politique étrangère de Trump. Nous traduisons et commentons pour la première fois son allocution in extenso.

Sous Biden, la guerre commerciale a continué par d’autres moyens.

Une inertie s’installe. S’il est réélu, elle se poursuivra. Mais si c’est Trump qui l’emporte en novembre, le tournant protectionniste pourrait considérablement s’accélérer. Jusqu’où l’Union peut-elle tenir  ? Une étude et 5 graphiques clefs pour faire le point.

Dans la nuit du vendredi 5 avril, la police équatorienne a fait irruption dans les locaux de l’ambassade du Mexique à Quito pour arrêter l’ancien vice-président Jorge Glas — arrêté pour corruption et à qui le gouvernement mexicain avait accordé l’asile politique. Mexico a depuis annoncé rompre ses relations diplomatiques avec l’Équateur. Guillaume Long, ancien ministre équatorien des Affaires étrangères, revient sur cette séquence d’une extrême gravité — qui pourrait déstabiliser politiquement la région.

Un diagnostic profond relie Trump et Biden  : l’hégémonie américaine est menacée. Une nouvelle science de l’État doit structurer ses relations avec le reste du monde, autour d’un axe clef  : la sécurité. Nous publions l’un des textes les plus importants pour comprendre les courants profonds de Washington, signé par l’influent conseiller adjoint à la sécurité nationale, Daleep Singh.

Alors que le film de Denis Villeneuve bénéficie d’une publicité mondiale, le militaire et historien Michel Goya livre une analyse polémologique de l’univers des romans de Frank Herbert — des origines jusqu’à l’imposition du jihad et du pouvoir absolu du Mahdi, alias Paul Atréides. Ou comment passer d’une ère stratégique à une autre.

«  Ordre libéral international.  »

En Europe, on ne prend pas la mesure d’à quel point ces trois mots irriguent et structurent la conduite de la politique étrangère américaine. Avec l’un des plus grands spécialistes de ce concept, de passage à la Chaire Grands enjeux stratégiques contemporains (Panthéon-Sorbonne) dont le Grand Continent est partenaire, nous sommes revenus sur la doctrine de Washington à un moment où il devient de plus en plus difficile pour les États-Unis d’articuler la défense des principes libéraux à la sécurité nationale.

Joe Biden veut briser l’élan de Trump.

Hier, devant le Congrès, il a dynamité l’exercice d’ordinaire plutôt policé du discours sur l’état de l’Union. Alternant entre bilan et programme, il a engagé une bataille au corps à corps contre Trump — sans jamais le nommer. Nous traduisons et commentons cette offensive inattendue, qui pourrait accélérer le rythme de la campagne.

Nikki Haley vient de se retirer de la course. Alors que l’hypothèse d’un deuxième mandat Trump se précise, une armée de fervents juristes et de conseillers dévoués préparent point par point un agenda précis et quantifié. À partir du document programmatique publié par la Heritage Foundation, nous listons les 10 mesures phares que Trump pourrait prendre pour faire basculer les États-Unis s’il est réélu.