Amériques

Ubérisation en Uruguay

Accès libre Droit Économie
Long format

Dans le cadre de la crise sanitaire, se pose en Amérique latine la question de la politique destinée aux secteurs populaires, essentielle pour éviter un éclatement social. Le GEG Amériques vous propose cette fois-ci un texte clef pour comprendre, à partir du cas mexicain, la tension qui structure les formes traditionnelles du savoir-faire politique populaire dans la région, notamment par rapport à la façon dont elles sont perçues par les classes moyennes supérieures. Si elles contribuent à consolider les systèmes politiques latino-américains en assurant une certaine stabilité dans les quartiers populaires, elles alimentent aussi l’érosion de leur légitimité parmi les classes sociales les plus favorisées. Une tension qui se situe au cœur de la question des relations raciales qui traverse le sous-continent.

Mauricio Claver-Carone, le conseiller du président Trump pour les questions latino-américaines, est devenu le premier président américain de la Banque Interaméricaine de Développement. La presse et les milieux libéraux le considèrent un faucon qui réussit à jouer sur trois tableaux, entre le maintien de l’embargo pour Cuba, son caudillisme en Équateur et la déstabilisation du régime Maduro.

Aujourd’hui, s’ouvre le Sommet de la démocratie à Copenhague. Parmi une pluralité d’intervenants célèbres, Mike Pompeo s’exprimera ainsi que deux anciens secrétaires d’État des États-Unis, Madeleine Albright et John Kerry. Et ce alors même que l’état de la démocratie étasunienne inquiète, à l’aune des récentes manifestations survenues après la mort de George Floyd.

Les peuples autochtones, faisant face à des inégalités et à une exclusion historique, souffrent de manière disproportionnée les effets de la crise multidimensionnelle du Covid-19 partout dans le monde. Cependant, dans les Amériques, certains d’entre eux démontrent au reste du monde des alternatives pour se protéger et se solidariser.

Si conflit entre la Chine et les États-Unis il y a, la situation à Hong Kong a été une nouvelle occasion de dénoncer la Chine pour l’administration Trump. Mais cette dernière a vite été rattrapée par la situation intérieure aux États-Unis.

Après s’être propagée sur les continents asiatique et européen, la COVID-19 a rapidement atteint l’Amérique latine. Au-delà des faiblesses des systèmes de santé, la région est aussi confrontée à deux autres défis majeurs qui se posent de manière prégnante depuis des années aux pays latino-américains, et qui rendent aujourd’hui encore plus difficile la gestion de la crise sanitaire  : la consommation d’alcool et l’abus de substances. Le Grand Continent a conduit des entretiens avec des spécialistes senior de l’Organisation Panaméricaine de la Santé / Organisation Mondiale de la Santé (OPS/OMS) en matière d’alcool, d’abus de substances et de santé mentale.