Économie

Long format

La flexibilité des réinvestissements n’est pas un outil de stabilisation suffisant contre les risques de fragmentation. Pour Shahin Vallée, c’est en appelant à une plus grande intégration fiscale que la BCE pourra atteindre l’indépendance énergétique et renforcer les capacités de sécurité et de défense de l’Europe.

C’est une exception continentale qui s’aggrave avec le temps  : les enseignants français commencent leur carrière avec un niveau de salaire inférieur d’environ 10  % à leurs homologues de l’Union européenne et de l’OCDE. Cette synthèse en 10 points, 1 carte et 9 graphiques mobilise pour la première fois des données nationales inédites sur l’évolution des salaires dans le temps long. Elle montre comment s’est installée cette situation alors que les candidats de tous bords proposent des augmentations de salaire.

Entre inflation, endettement et planification, quelles seront les conséquences économiques de l’invasion de l’Ukraine  ? À l’occasion du colloque du 17 mai organisé par le Grand Continent dans le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne, Michel Aglietta, Jean Pisani-Ferry, Eric Monnet, Magali Reghezza-Zitt et Massimo Amato ont tenté d’esquisser l’articulation d’un changement de règne – dans l’ère de l’écologie de guerre, passer de la gestion du risque à celle de l’incertitude.

Le Salvador a été le premier pays à faire du Bitcoin une monnaie légale, ouvrant une série de problèmes nouveaux. Alors que la valeur de la crypto-monnaie a dégringolé de plus de 50  % cette semaine, Manuel Hinds étudie la mise en œuvre du Bitcoin dans le pays, ses limites structurelles et ce qu’elle met en jeu plus profondément pour l’État salvadorien et pour la région.

Pour l’économiste Sergueï Gouriev, un embargo sur les importations d’hydrocarbures russes est la solution la plus rapide pour mettre un terme à la guerre, sans que cela ne règle tous les problèmes. Dans cet entretien, il revient également sur le rôle de la Chine dans le conflit, sur celui des oligarques russes ou encore sur le pouvoir par la peur exercé par Poutine.

L’effet à court terme des sanctions financières est limité. Compte tenu de notre dépendance à l’égard de l’énergie russe, elles n’ont fait qu’augmenter les prix, procurant ainsi davantage de revenus à la Russie. La clef sera le gel par le monde occidental des actifs internationaux de la Banque centrale russe, des grandes sociétés et des particuliers russes.

L’invasion de l’Ukraine a changé le rôle des sanctions  : d’instrument dissuasif, elles sont devenues monnaie d’échange. Mais si la Russie, touchée dans tous les secteurs de son économie, parvenait malgré tout à se stabiliser dans un régime sous-optimal, il pourrait devenir difficile de sortir d’une situation de blocage. Les sanctions ouvrent un pouvoir de négociation immense – le plus difficile reste de savoir l’utiliser.