Économie


Après des années d’effort, les finances grecques semblent enfin être stables. La Grèce est cependant loin d’être remise de la crise et souffre encore de ses conséquences directes et indirectes. C’est l’occasion de faire le bilan de 11 ans de politique budgétaire en Europe. De quoi parle-t-on? Peut-on dire que l’Europe toute entière a connu une austérité à l’image de la Grèce? Une analyse des soldes budgétaires nous permet de donner une réponse.

Après le feu qui a ravagé Notre-Dame, les dons des milliardaires pour financer sa reconstruction ont vite atteint des montants records. Les lois subventionnant le mécénat en France ont en parti rendu possible cet afflux de dons mais elles posent aussi légitimement question. La puissance publique doit-elle subventionner la charité privée? Ne participe-t-elle en le faisant à sa propre délégitimation? Contrecoup économique sur un débat redevenu d’actualité.

La France s’est opposée, seule en Europe, à la reprise des négociations commerciales avec les Etats-Unis. Cette prise de position interroge alors que ces discussions ont pour objectif d’éloigner le spectre d’une guerre commerciale. Si la raison officielle est la défense de l’accord de Paris, la posture française peut s’expliquer car la France a peu à perdre dans une guerre commerciale avec les Etats-Unis, mais potentiellement peu à gagner aussi à l’obtention rapide d’un accord, notamment à cause des demandes américaines sur le marché agroalimentaire. Contrepoint sur une prise de position qui résonne comme un coup politique à l’aube des élections européennes.

Le projet des Nouvelles Routes de la Soie s’appuie sur un puissant réseau de banques publiques, en premier lieu la China Development Bank. Il s’agit là d’un aspect trop souvent méconnu de la politique économique extérieure de la Chine. Des signaux faibles importants à prendre en considération aussi en Europe, en occasion du sommet, aujourd’hui, du 16+1 à Dubrovnik, en Croatie.

Confrontées actuellement à un vaste scandale de blanchiment d’argent à l’échelle baltique, les autorités suédoises veulent revoir la législation européenne sur les fraudes bancaires. La ministre suédoise des Finances, Magdalena Andersson, a rencontré ses homologues nordiques et baltiques le lundi 1er avril afin de renforcer la coopération européenne dans ce domaine. Signaux faible d’un débat croissant autour du pouvoir des institutions européennes face aux fraudes de capitaux.

Dans un récent article, l’économiste néerlandais Peter van Bergeijk soutient que la démondialisation est à l’œuvre depuis plus de dix ans, bien avant que les populistes n’aient gagné du terrain et ne s’en soient fait les partisans. La politique de Trump ou le Brexit ne sont que les avatars d’un processus plus long qui rend urgente la rénovation de la gouvernance économique mondiale.

En bref – À l’approche des échéances européennes de mai, chiffres et statistiques économiques sont au rendez-vous. L’analyse et le décryptage des principaux indicateurs économiques européens laissent entrevoir une situation conjoncturelle et politique divisée entre optimisme et inquiétude.