Monde

Long format

Dans cette parabole, Yann Aguila et Marie-Cécile de Bellis proposent une réflexion sur l’action internationale dans le domaine de l’environnement. Y est présentée l’impossibilité éprouvée d’adopter des décisions courageuses, ambitieuses et efficaces pour protéger la planète. Une refonte profonde du droit international – fondé sur la théorie de l’autolimitation – autour de la notion d’intérêt public mondial s’impose donc.

La Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international sont dirigés par des femmes. Pourtant, une série d’études révèlent que le genre est une dimension quasi absente de la gouvernance économique et monétaire internationale. Dans cette perspective, les autrices plaident pour une meilleure intégration des inégalités de genre dans la gouvernance globale.

Aujourd’hui, vendredi 26, les ministres des Finances et les banquiers centraux des pays du G20 se retrouvent par visioconférence, en vue notamment du sommet romain prévu en octobre.