Politique

Long format

Renate Bertlmann Biennale 2019

Pour Aurélie Filippetti, avant de penser à l’après Covid-19, il faudra se demander comment vivre avec. Dans ce texte, l’ancienne ministre nous invite à nous demander ce qui, dans les politiques publiques, a rendu possible ce que nous traversons. La crise doit être une occasion d’apprendre de nos erreurs et de redonner toute sa place à l’État social, en France comme en Europe.

Pour Céline Spector, il faut saisir l’occasion de la crise pour faire de l’Europe sociale et environnementale le bien «  commun  » susceptible de constituer, après la paix et la prospérité, le nouveau telos de l’Union européenne.

Conseil des Ministres, Turquie

La Turquie est en «  confinement volontaire  », et comme tous les autres pays avant elle, elle attend la vague meurtrière des infectés du SARS-CoV-2. Dans le même temps, à grand renfort de communication sur les réseaux sociaux, le président Recep Tayyip Erdogan se veut rassurant, répétant que l’Etat turc se prépare depuis deux mois à cette situation, et que toutes les mesures ont été prises. Pourtant, sur le terrain, le mécontentement augmente. Plus qu’une crise passagère, la situation actuelle est un test dans tous les domaines pour l’AKP, dans la perspective de son maintien au pouvoir et des élections de 2023.

Alfred Kubin, Homme

La crise du coronavirus a semblé être l’occasion d’évaluer les mérites respectifs des régimes démocratiques et dictatoriaux. Et pourtant, pour Michel Wieviorka, il faut dépasser cette opposition stérile pour étudier le rapport que les sociétés humaines entretiennent avec l’idée de progrès pour comprendre pourquoi les gouvernements et les populations réagissent de manières différentes à l’épidémie.