Politique

Long format

La conclusion de l’accord commercial entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni marque la fin de quasiment quatre années d’âpres négociations entre les deux partis. Une nouvelle ère commence pour le Royaume-Uni, après cinq années de vie politique rythmées par le Brexit durant lesquelles beaucoup de grandes questions économiques et sociales ont été mises entre parenthèses. Pourtant, au moment où s’ouvre ce nouveau chapitre, Boris Johnson apparaît encore incertain quant à la direction à donner à la suite de son mandat.

Actuel Ministre du développement social de l’Argentine, Daniel Arroyo a été député national pour la province de Buenos Aires. Il est également professeur dans différentes universités en Espagne, en Italie et en Argentine. Il a également été consultant auprès de différentes organisations internationales telles que la Banque mondiale, la Banque interaméricaine de développement et la CEPALC.

La participation de Matteo Renzi en tant qu’orateur principal à la conférence Future Investment Initiative (FII), un événement financé par le Fonds d’investissement souverain d’Arabie Saoudite, a soulevé un certain nombre de questions sur un éventuel conflit d’intérêts de la part d’un sénateur en exercice. Mais outre les implications « globales » évidentes, les mots de l’ancien Président du Conseil et maire de Florence ont également un poids important dans la géopolitique « locale », car ils proposent une vision très précise de la diplomatie des villes et du développement urbain.

Avec l’Investiture de Joe Biden, la page de la Présidence Trump se tourne emportant avec elle une perception du lien transatlantique pour le moins atypique. S’il est encore trop tôt pour évaluer précisément les conséquences de celle-ci sur l’alliance stratégique entre les États-Unis et le Vieux Continent, il est certain que les «  Années Trump  » laisseront un souvenir impérissable dans les capitales européennes. En particulier, l’arrivée de Biden implique de nouvelles opportunités concernant la résurrection d’une relation franco-polonaise présentement en panne. Les responsables français et polonais sauteront-ils enfin le pas  ?

Au cœur du système étatique égyptien, dans l’ombre du maréchal Al-Sissi, l’armée est aujourd’hui première garante de la stabilité du pouvoir, pilier de la politique économique du gouvernement et en pleine «  guerre contre le terrorisme  ». D’une Egypte en plein essor révolutionnaire à un régime cadenassé en moins d’une décennie, l’évolution du pays ne peut être comprise sans tenir compte du rôle essentiel de l’institution militaire. Dix ans après les printemps arabes, deux mois après la visite d’Abdel Fattah Al-Sissi en France et alors qu’Emmanuel Macron a exprimé l’espoir que l’Egypte se construise sur des «  institutions démocratiques et protectrices des libertés  », appréhender le poids de l’armée dans la société égyptienne permet de mieux percevoir le décalage entre ce souhait et la réalité actuelle du pays.

Alors que l’investiture de Joe Biden a lieu ce mercredi 20 janvier, à quoi doit s’attendre l’Amérique latine face à la nouvelle administration américaine  ?

Manuel Alcántara propose ici un panorama très complet de la diversité politique latino-américaine et des perspectives à prendre en compte pour comprendre les nouvelles relations annoncées entre les Etats-Unis et les pays latino-américains.