Politique

Long format

Des élections présidentielles ont eu lieu en Équateur, rendant le pouvoir à la droite conservatrice, avec la victoire de Guillermo Lasso lors du deuxième tour, et au Pérou, où tout indique un deuxième tour entre Pedro Castillo (gauche radicale) et Keiko Fujimori (droite populiste conservatrice). En Bolivie, se sont tenues également des élections régionales et municipales. C’est dans ce contexte que Felipe Bosch analyse le nouvel ouvrage collectif dirigé par Franck Gaudichaud et Thomas Posado.

Dans les régions du Sahara et du Sahel, la gestion de l’exploitation artisanale de l’or entraîne une coopération entre les acteurs non étatiques (groupes armés non étatiques, forces de police et entrepreneurs) et les acteurs étatiques. À travers des dynamiques complexes et consolidées, les acteurs maliens renforcent l’équilibre fragile d’une forme de gouvernance hybride en intégrant l’exploitation aurifère artisanale dans le système du clientélisme.

Dans cette longue conversation qui ouvre la traduction italienne de The New Class War de Michael Lind, qui vient de paraître aux Luiss University Press, Raffaele Alberto Ventura et Lorenzo Castellani partent des thèmes mis en avant par le penseur américain pour proposer une réflexion sur les fractures et les recompositions en cours dans la politique et les sociétés mondiales, en soulignant la dimension elle-même idéologique de ce nouveau clivage.

Markus Söder, ministre-président de Bavière, et Armin Laschet, son homologue de Rhénanie-du-Nord-Palatinat, font figure de favoris pour succéder à Angela Merkel. Ces derniers mois, leur gestion de l’épidémie a révélé deux visions bien différentes de l’Europe et de la coopération transfrontalière.

Portraits croisés et européens de deux conservateurs que tout semble séparer.

En qui les Européens ont-ils confiance  ? À quelles communautés s’identifient-ils  ? Et quel est leur horizon politique  ? Suite à la publication de la dernière vague du «  Baromètre de la confiance  » du CEVIPOF portant sur quatre pays européens (Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni), Bruno Cautrès évoque avec nous les enseignements des dernières enquêtes d’opinion. Un entretien en forme d’invitation à une nouvelle sociologie de l’opinion publique européenne.

Les répercussions de la pandémie de Covid-19 sur nos vies et sur les relations internationales mettent en lumière des failles, des opportunités et un certain nombre de grandes questions. À cette occasion, Pol Morillas s’est entouré de spécialistes de très haut niveau pour tenter de repenser la politique mondiale et poser les premiers jalons d’un nouvel internationalisme.

Le gouvernement Draghi représente une nouvelle saison pour l’Italie et replace ce pays au cœur des enjeux internationaux européens et transatlantiques. Dans cette étude, Jean-Pierre Darnis montre comment, en relançant notamment le traité du Quirinale avec la France, le nouveau Président du Conseil dessine un agenda tourné vers l’extérieur des frontières de la péninsule.