Brèves L’actualité géopolitique quotidienne pour informer l’action européenne : signaux faibles, contrepoints et dossiers synthétiques.

En Tunisie, un paysage politique particulièrement brouillé à la veille de l’élection présidentielle

La mort du président Béji Caid Essebsi a provoqué l’organisation d'une élection anticipée dont l’issue demeure absolument imprévisible. Les partis dominants classiques se voient ralentis dans leur course à la présidentielle par l’émergence d’une figure populiste qui mène campagne depuis la prison de Monarguia dans laquelle il est mis en détention, depuis le 23 août, pour fraude fiscale et blanchiment d’argent. Lire plus ↓


Jeremy Corbyn, moins radical que Boris Johnson ?

Le Parlement britannique a imposé à Boris Johnson une cuisante défaite mercredi soir, en votant une motion excluant la possibilité d’un no-deal et en rejetant sa motion visant à convoquer des élections anticipées. Le Premier ministre britannique continue d’évoquer de possibles avancées dans la négociation avec Bruxelles, alors que les milieux d’affaires britanniques s’interrogent sur lequel des deux scénarios est le plus préoccupant : un no-deal ou une victoire électorale de Jeremy Corbyn ? Lire plus ↓


Le coup d’envoi du gouvernement jaune-rouge, un soupir de soulagement pour l’Europe ?

Le gouvernement « jaune-rouge » est officiellement entré en fonction. Mais, même si la liste des ministres nommés a une très claire valeur politique et est pro-européen, pour ce moment le gouvernement, et c’est sa principale limite, ne se présente pas avec une vision nouvelle et forte. Les noeuds principaux : la loi de bilan, l'immigration et la sécurité. Lire plus ↓


La politique économique du nouveau gouvernement italien : entre rupture et continuité

Un survol du programme du nouveau gouvernement PD-M5S permet d'identifier les décisions qu'il prendra en matière de politique économique. Entre continuité, nouveautés par rapport aux mesures du gouvernement précédent et ruptures évidentes, il faut s'attendre à un gouvernement avec de fortes nuances redistributives et environnementalistes, mais la question demeure de savoir d'où viendront les ressources nécessaires à un projet fort et expansif. Lire plus ↓


Les raisons des signes tardifs de relance de l’économie allemande et les solutions de sortie de crise envisagées

Alors que l’Allemagne souffre de graves problèmes structurels, d’un secteur privé déficient ainsi que d’une croissance négative, elle conserve tout de même des indicateurs macroéconomiques favorables. Ses déséquilibres étant anciens, comment expliquer la réaction tardive du gouvernement ? Comment concilier relance budgétaire nécessaire et respect des règles budgétaires constitutionnelles allemandes ? La lente réaction allemande provient logiquement de ces règles budgétaires spécifiques. Celles-ci sont aujourd’hui remises en cause en Allemagne. Toutefois, la solution de la création d’une banque d’investissement, financée par les exceptionnels excédents allemands, semble politiquement envisageable. Lire plus ↓


Comprendre la Corée du Sud : entretien avec S.E.M. Choi Jong-moon, Ambassadeur de la République de Corée en France

Nous avons rencontré S.E.M. CHOI Jong- moon, Ambassadeur de la République de Corée en France, pour une conversation sur le positionnement géopolitique de son pays qui croise économie et histoire. Lire plus ↓


Algérie, entre le marteau et l’enclume

En début de semaine dernière, le général Gaid Salah a accusé les millions d'Algériens qui, depuis six longs mois, exigent la nécessité d'une transition transparente pour permettre des élections présidentielles démocratiques, de « répandre des idées noires » – c'est-à-dire la démocratie. Il détenait la preuve de ces activités, a-t-il dit, qui « seront rendues publiques le moment venu ». Le lundi 2 septembre il a annoncé que les Algériens retourneront voter avant la fin de l’année. Le combat se prépare. Un aperçu des relations économiques internationales avec l’Algérie dont la clé de compréhension se situe dans les relations avec trois pays permettent d’entrevoir le cadre de ces luttes politiques. Lire plus ↓


Le programme du nouveau gouvernement Pd-M5S réconcilie l’Italie avec l’Union de Von der Leyen

Oublié le « contrat » avec la Ligue : dans le projet de programme du nouveau gouvernement disparaissent le ton de défiance vis-à-vis de l'Union et les plans de réforme des institutions européennes. Les deux partis qui ont voté ensemble pour Ursula Von der Leyen ont validé la nouvelle Commission. La taxe sur le web, en revanche, pourrait éloigner Rome de Washington. Lire plus ↓


Présidence du SPD : huit duos, aucun favori

Trois mois après la démission de la présidente du SPD Andrea Nahles, les candidats ne se bousculent pas pour la présidence du parti, en profonde crise. Jadis ‘le plus beau poste, outre celui du pape’ comme le décrivait l’ex-président Münthefering, être chef du SPD a perdu en attractivité tout autant que le parti a perdu d’électeurs (actuellement à 13-15% dans les sondages). L’exercice s’annonce difficile. Lire plus ↓


Élections régionales dans l’Est de l’Allemagne : un premier bilan

Les élections régionales qui ont eu lieu en Saxe et au Brandebourg, deux Länder très favorables au parti d’extrême-droite Alternative pour l’Allemagne (AfD), ont vu un grand parti de gouvernement terminer en tête. Avec l’AfD en deuxième position, les négociations de coalition s’annoncent complexes. Lire plus ↓