Washington. Aujourd’hui, nous avons les résultats des primaires en Arizona, Floride, et Illinois de hier, mardi 17 mars. Pas moins de 441 délégués étaient en jeu. Selon toutes les projections, Joe Biden a remporté tous les trois États, ainsi consolidant son avantage sur Bernie Sanders.1 Ces trois États avaient été remportés par Hillary Clinton lors des primaires de 2016.

Biden gagne, Sanders perd
  • Face-à-face entre Joe Biden et Bernie Sanders  : le retrait des candidatures des principaux candidats avait déjà marqué un tournant favorable à Biden – officiellement soutenu par Michael Bloomberg, Peter Buttigieg et Amy Klobuchar. Après cette étape, Biden et Sanders se disputeront encore 1803 délégués. Pour gagner la majorité des délégués et, ainsi, la nomination, ils doivent obtenir au moins 1991 délégués.2
  • Le coronavirus perturbe les élections. Face à l’épidémie, la Louisiane, avait annulé son scrutin la semaine dernière, suivie dans les derniers jours par l’Ohio, et des rassemblements ont été annulés pour les deux candidats. En plus, la participation très basse et le très haut recours, dans quelques États, au vote par correspondance sont aussi à interpréter comme un effet de la pandémie.
  • La question du système de santé remise sur le devant de la scène. Pour Sanders, après les mesures d’urgence, la solution à long terme pour limiter l’impact de crises sanitaires de l’ampleur de celle du coronavirus est la couverture santé universelle, avec un accès aux soins non relié à sa situation d’emploi.
Sources
  1. BURNS Alexander, MARTIN Jonathan, Biden Sweeps Three States and Takes Commanding Lead, as Virus Reshapes American Politics, The New York Times, 17 mars 2020
  2. LEATHERBY Lauren, ALMUKHTAR Sarah, Democratic Delegate Count and Primary Election Results 2020, The New York Times, 18 mars 2020