Le 5 juin, c’est la Journée mondiale de l’environnement, organisée à l’initiative de l’ONU.

  • La biodiversité constitue le thème de cette année, dont les célébrations devaient avoir lieu en Colombie, en partenariat avec l’Allemagne.
  • Vers une économie verte : « Mon message aux gouvernements est clair : taxez la pollution, cessez de subventionner les combustibles fossiles et arrêtez de construire de nouvelles centrales à charbon », déclarait A. Guterres.
  • L’Europe manquera-t-elle d’électricité ? Depuis janvier 2020, le paramétrage de la European Resource Adequacy Assessment (ERAA) est en cours, afin de mieux déterminer la parfaite adéquation entre un volume suffisant de production d’électricité et la consommation prévue. C’est un exercice très ardu.
  • L’un des principaux indicateurs, le niveau optimal de sécurité d’approvisionnement (un nombre d’heures pour lesquelles le consommateur accepte qu’il puisse y avoir défaillance – Loss of Load Expectation).
  • Au-delà des indicateurs, la souveraineté énergétique : la frontière est fine entre l’élaboration d’une méthodologie harmonisée au niveau européen et la fixation de valeurs précises contraignantes pour les États.1
  • Parmi les grandes interrogations, le nucléaire. À la recherche de la neutralité carbone, le nucléaire est-il un talon d’Achille ou atout de résilience ?2
  • Ce que le Covid-19 a révélé, c’est surtout le besoin d’une diversification géographique des chaînes de valeur de l’énergie.3
Sources
  1. MARCIOT Hugo, L’Europe manquera-t-elle d’électricité  ?, Le Grand Continent, 26 mai 2020
  2. VAYA SOLER Antonio, Nucléaire  : talon d’Achille ou atout de relance économique  ?, Le Grand Continent, 13 mai 2020
  3. METZ Tristan, Coronavirus et énergie, un secteur face à ses concentrations géographiques, Le Grand Continent, 31 mars 2020