Davos. Aujour’hui, Mardi 21 janvier s’ouvre justement le Forum économique mondial de Davos. Accueillant éternellement les dirigeants qui incarnent le capitalisme de ce monde, le village alpin est aussi la caisse de résonance des évolutions du cadre mental des décideurs mondiaux.

  • Dès aujourd’hui, le FMI commencera par livrer ses perspectives sur l’économie mondiale : depuis les dernières annonces d’octobre 20191, le FMI devrait notamment prendre position sur l’écologie, sur le déclin du secteur manufacturier mondial et sur les évolutions du commerce international à l’aune de la trêve sino-américaine.
  • 7 thèmes à Davos : le futur de la santé ; comment sauver la planète ; améliorer les affaires ; au-delà de la géopolitique ; la technologie pour le bien ; société et futur du travail ; vers des économies plus justes.
  • Pas de rendez-vous sino-américain : alors que Trump sera à Davos, Xi n’a pas l’intention de s’y rendre, malgré ses déclarations surprenantes sur le libéralisme en 20172. En revanche, Merkel, Lagarde et Greta Thunberg s’exprimeront.
  • Malgré la recherche d’un avenir optimiste, le crépuscule du néo-libéralisme : le rendez-vous de 2020 échappera-t-il à l’ambiance fin de règne qui caractérisait le forum de 2019 ?3
Sources
  1. FMI, World Economic Outlook, October 2019: Global Manufacturing Downturn, Rising Trade Barriers, Octobre 2019
  2. CARANTINO Benjamin, Davos, théâtre de l’affirmation du “rêve chinois”, Le Grand Continent, 10 février 2019
  3. BATUT Cyprien, BELAICH Thomas, CARANTINO Benjamin, Davos, le crépuscule du néolibéralisme, 9 février 2019