Aujourd’hui, jeudi 27 février, le président du Conseil italien Conte reçoit Emmanuel Macron à Naples pour une journée.

  • Relancer le traité du Quirinal : signé en 2018 dans le but de favoriser les projets franco-italiens, le traité avait été gelé pendant le gouvernement M5S-Lega.
  • Conjurer les divergences ? Le traité est à présent réanimé pour tenter de rétablir la relation fragile entre France et Italie, à l’heure notamment de la disparition du Royaume-Uni comme grande puissance de l’Union.1
Importations de la France venant d'Italie (en milliards d'euros)
  • Que peut nous apprendre Naples de la politique ? “Le véritable homme politique doit savoir conjuguer la rupture du système – donc la capacité politique de changement – et la fiabilité de gouvernement, ce qui signifie avoir une certaine capacité administrative et institutionnelle”, nous déclarait le maire napolitain.2
  • À la fragilité de la relation franco-italienne, il faut ajouter celle du gouvernement italien lui-même. Les analystes se demandent combien de temps le gouvernement italien va durer, alors même que les prévisions sont difficiles.3

Nota bene : En allant en Italie, Macron se trouvera dans le pays européen le plus affecté par le coronavirus. Pour tout savoir sur la propagation de celui-ci, lisez l’article de fond du Grand Continent.4

Sources
  1. DARNIS Jean-Pierre, France, Italie et Europe : une relation fragile ?, Le Grand Continent, 12 avril 2018
  2. SCIALOJA Sofia, Vers un néo-municipalisme, conversation avec le maire de Naples, Luigi de Magistris, Le Grand Continent, 27 juin 2019
  3. CASTELLANI Lorenzo, LUISS School of Government, Perspectives sur la résilience du gouvernement italien, Le Grand Continent, 16 février 2020
  4. OLESSA-DARAGON Xavier, KUIJPER Fiane Marie, 10 points sur le Coronavirus COVID-19 🔴 carte mise à jour, Le Grand Continent, 26 janvier 2020