Moscou

Evgueni Prigojine, la fin d’un « nouveau russe »

Guerre
Long format

En 2020, le Kremlin avait prévu de se focaliser sur la politique intérieure après six ans marqués par les coups d’éclats sur la scène internationale en Ukraine ou en Syrie, afin de remobiliser la population russe. Plusieurs imprévus entravant la capacité du régime à exalter l’opinion publique ont toutefois joué les trouble-fête cette année et continueront à rythmer l’année 2021 du Kremlin.

Aujourd’hui, mercredi 1er juillet, la Russie sera le cadre du référendum national sur la réforme de la Constitution, qui pourrait permettre à Poutine de demeurer président jusqu’en 2036.

Ce mardi, l’annexion de la Crimée par la Russie de Poutine aura 6 ans. L’occasion de faire un bilan des relations russo-européennes et de tracer les perspectives de la politique poutinienne à ce jour.