François Hublet


Encore du tourisme ? Les gouvernants européens se trouvent de nouveau face à un dilemme que l’Europe de la libre-circulation semblait avoir rendu caduc.

Avec le retour de frontières étanches, les gouvernants européens se trouvent de nouveau face à un dilemme que l’Europe de la libre-circulation semblait avoir rendu caduc  : retenir ses propres consommateurs, quitte à se couper de la consommation étrangère, ou tenter d’accueillir celle du reste du continent au risque de dissiper à l’étranger celle de ses résidents.

Bodo Ramelow, Ministre-président de Thuringe

Mercredi, 4 mars, Bodo Ramelow (Die Linke) a été élu ministre-président du Land de Thuringe avec une majorité de 42 voix sur 92. Nous commentons son discours d’investiture, tentative de réussir à l’échelle régionale ce que la position des partis fédéraux à jusque-là fait échouer  : un compromis large de tous les partis de la gauche au centre-droit, un «  cordon sanitaire  » actif face à l’AfD.

Saša Stanišić Herkunft

À la fois roman et récit de soi, intelligent et sensible, allemand, yougoslave et européen, le livre de Saša Stanišić a reçu le Deustcher Buchpreis en 2019.

Le gouvernement de coalition entre les conservateurs de Sebastian Kurz et les Verts de Werner Kogler devrait voir le jour durant la première semaine de 2020. À la clef  : un recentrement de l’exécutif autrichien et l’alliance du centre-droit et la première épreuve du feu d’une coalition PPE-Verts.

Les adhérents du parti social-démocrate allemand ont élu un nouveau binôme à la tête du parti  ; Saskia Esken et Norbert Walter-Borjans, critiques de l’alliance gouvernementale avec la CDU/CSU se sont imposés contre les favoris du scrutin.

Les élections parlementaires suisses ont consacré la victoire de deux formations écologistes, les Verts et les Vert’libéraux, et le recul de la plupart des grands partis du pays. Pour l’Union du centre (droite nationaliste), qui reste le premier parti de la Confédération, c’est une défaite.

Les résultats des élections législatives de ce dimanche dessinent trois scénarii pour la formation du gouvernement à venir  : si la reconduite de la coalition de droite-extrême-droite sous Sebastian Kurz semble la plus probable, une alliance du Parti populaire avec les Verts ou peut-être les sociaux-démocrates ne peut être exclue.