Pierre Ramond


L’Allemagne, la France et le Royaume-Uni ont réussi à maintenir une position unie sur la question du nucléaire iranien. En effet, aujourd’hui même, ils ont d’une part obtenu le vote d’une résolution de l’AIEA qui condamne le refus de collaboration de l’Iran et d’autre part publié un communiqué conjoint qui s’oppose à l’utilisation du snapback onusien par les Etats-Unis.

Image compte-rendu l'Iran et ses rivaux entre nation et révolution Clément Therme géopolitque Asie intermédiaire Moyen Orient Persan Téhéran nucléaire mollah ayatollah États-Unis Pakistan conflit tension islam chiite Michel Duclos

Comment ont évolué les relations de la République islamique d’Iran avec ses voisins, avec les grandes puissances et avec les autres continents, dans les dernières années  ? Quelles leçons en tirer pour tâcher de sortir de la crise actuelle du JCPOA  ?

cas de coronavirus Iran Asie Moyen Orient covid-19 crise pandémie santé OMS

Alors que la crise du coronavirus fait rage en Iran, que les autorités iranienne demandent l’aide de la communauté internationale et qu’un grand nombre de pays appellent les Etats-Unis à lever leurs sanctions contre l’Iran afin d’aider le pays à surmonter cette crise et lui permettre de recevoir plus facilement un soutien financier et médical, l’administration Trump poursuit sa politique de «  pression maximale  ». En quoi les sanctions nuisent à la lutte contre le coronavirus  ? Quelle est la position actuelle de l’administration Trump  ? L’administration iranienne est-elle responsable de ce blocage  ? La réponse en trois points et deux cartes.