Pierre Ramond


Depuis hier soir, l’accès à Internet — et donc aux informations — a été partiellement coupé en Iran. Pour tenter d’y voir clair dans une semaine peut-être historique pour ce pays, nous faisons le point, à date, sur le mouvement de protestation qui ébranle la République islamique.

Nagham Nawzat, gynécologue du Kurdistan irakien milite depuis 2014 pour la défense des survivantes yézidies. Depuis la libération des femmes réduites en esclavage par Daech, elle œuvre à leur reconstruction personnelle. Dans une région marquée par la poursuite des combats entre la Turquie et du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Nagham Nawzat nous alerte sur l’état des conditions de vie dans les camps de réfugiés et les conditions de vie des survivants de la minorité yézidie.

Si nous vivons dans un monde «  plus dangereux pour les citoyens  » et «  plus excitant pour les diplomates  », ces derniers doivent permettre aux gouvernements d’abandonner une posture d’arrogance, en espérant amener plus de prévisibilité dans le désordre. L’ancien ambassadeur de France aux États-Unis revient dans cet entretien sur sa vision des relations internationales et du rôle du diplomate aujourd’hui.