Olivier Vallée


Des secousses viennent rebattre les cartes dans ces deux pays. Mais alors que le Tchad va continuer à recevoir des prêts et des aides car la succession du pouvoir y est entérinée, le Mali n’a pas encore franchi toutes les étapes de la normalisation. Dix points pour comprendre les différences des modes de transition au Mali et au Tchad, entre jeux de pouvoir nationaux et reconnaissance internationale.

Derrière le cliché du guerrier du désert, Idriss Déby avait surtout su se maintenir au pouvoir en utilisant le manuel de la contre-insurrection institutionnalisée. La vocation de la milice à ses ordres était de combiner oppression intérieure et lutte contre le terrorisme islamique. Alors qu’il s’éteint aujourd’hui, c’est un conseil militaire dirigé par l’un de ses fils qui prendra la relève.

Pour comprendre la politique menée par la France dans l’Océan indien, il faut revenir à la géographie.

Dans cette riche étude, Olivier Vallée nous replace, à la lumière des événements récents, dans le contexte historique et politique d’un espace réticulaire  : le canal du Mozambique.

Dimanche 21 février 2021 au soir, Joseph Kabila a quitté sa ferme à l’entrée de Lubumbashi pour gagner en avion la Zambie et, de là, les Émirats arabes unis. Sa destination, la cité de Dubaï. Celle-ci est un des pivots du système d’accumulation de richesse que la famille Kabila a construit au cours de plus de deux décennies de pouvoir en RDC.

La première épouse du président Issoufou est arrivée le 21 février à Dubaï, alors que le deuxième tour des élections présidentielles avait lieu au Niger. Mohamed Bazoum, le successeur désigné par Issoufou, entend remporter le scrutin dans des conditions contestables face à un opposant écarté du pouvoir depuis les années 1990. Ce combat douteux résonne avec celles que l’Afrique a connu en 2020, mais illustrent aussi le rôle prééminent de Dubaï. Outre l’asile offert à une «  world wide affluent African society  », la ville-monde développe à présent une géopolitique globale que bien des puissances post-impériales sont incapables d’assumer.

Magnifique archipel du nord de l’océan Indien, les Chagos constituent un objet géopolitique de conflit majeur, principalement entre le Royaume-Uni et l’île Maurice, son ancienne colonie. Lors de l’indépendance de l’île, les Britanniques ont transformé l’archipel en Territoire britannique de l’océan Indien (BIOT), en ont expulsé les Chagossiens et ont décidé d’en louer l’île principale, Diego Garcia, aux États-Unis pour y installer une base militaire stratégique. Jusqu’en 2020, le destin de l’archipel perdu a croisé plusieurs moments partagés avec le monde contemporain  : Wikileaks, le Brexit, le prix Nobel de littérature, tout une série de juridictions (CEDH, Haute Cour de justice britannique, etc.) et même l’Assemblée générale de l’ONU. Un processus de décolonisation toujours en cours.