Clémence Pèlegrin


Quelle place occupe la transition écologique dans le plan de relance économique français  ? La transition énergétique apparaît comme un thème transversal dans le plan de 100 milliards d’euros. Pour le gouvernement français, l’écologie est un levier important pour accroître la compétitivité nationale et la capacité d’innovation. Les quatre points principaux du chapitre «  Écologie  » sont  : l’hydrogène vert, le nucléaire, l’aéronautique et l’automobile, la restructuration thermique (premier poste de dépenses du chapitre).

Photo inquiétude face au changement climatique dans l'Union européenne 10 points vague de chaleur environnement écologie catastrophe feux de fôret Californie incendies canicule été

La Californie est en feu. Dans plusieurs endroits d’Europe, cet été, les températures ont passé la barre des 40°. Il devient impossible de ne pas sentir que les mois estivaux se réchauffent.

Comment faire face à ces canicules plus fréquentes, plus longues et plus intenses  ? Rendront-elles certains endroits inhabitables  ?

10 questions / 10 réponses.

Tandis que les perspectives de croissance des économies mondiales ne cessent de s’aggraver pour la fin de l’année 2020, plusieurs grandes entreprises énergétiques comme Total ou encore BP ont pris des engagements significatifs en faveur de la mise en cohérence de leurs activités avec la transition écologique. Quel lien faut-il y voir avec la pandémie de coronavirus  ? Est-ce nouveau, est-ce durable  ? Et que ces annonces nous disent-elles du climat politique et économique européen à venir  ?

Au terme de quatre jours de négociations houleuses, les 27 chefs d’États de l’Union se sont accordés sur les enveloppes et les modalités du prochain Cadre financier pluriannuel ainsi que du plan de relance européen. Au-delà du succès que représente la perspective d’un emprunt collectif, à l’échelle de l’Union, l’intégrité financière des principaux projets annoncés par le Green Deal a été particulièrement affectée, menaçant de fait la capacité de l’Union européenne à respecter l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050 tel qu’elle se l’est fixé en décembre dernier.

La crise du coronavirus a plongé l’économie mondiale dans une incertitude brutale et profonde, ainsi que les systèmes énergétiques. L’Europe ne fait pas exception  : la chute de la demande en énergie a précipité la baisse momentanée des émissions de CO2 et des prix de l’électricité sur les marchés de gros. La rupture de certaines chaînes d’approvisionnement stratégiques a révélé les interdépendances économiques entre l’Europe et ses partenaires commerciaux. Si ces chaînes ont déjà été résorbées, ou sont en voie de l’être, cette crise est l’occasion de penser notre système énergétique et ses écosystèmes, entre résilience, sécurité d’approvisionnement, stratégie industrielle et surtout transition vers une société bas-carbone.

Image Entretien Valérie Cabanes droit juriste droits de l'homme bien commun droit des écosystèmes écologie crise écologique nature green climat réchauffement espèces menacées extinction

Ces dernières semaines, beaucoup de scientifiques se sont exprimés pour mettre en évidence le lien entre crise sanitaire et crise écologique  : non seulement la pression que nous exerçons sur les écosystèmes accélère le réchauffement climatique, mais la fragilisation de ces derniers nous expose encore davantage aux espèces sauvages et porteuses de maladies dangereuses pour l’homme.
Les «  zoonoses  » à l’origine de pandémies viennent s’additionner au risque de libération de virus, nouveaux ou endormis, avec la fonte des glaces. Un nouvel aspect de la crise écologique apparaît alors  : la menace sanitaire. La crise actuelle pose ainsi une question jusqu’alors peu mise en avant dans le débat public, celle du lien d’interdépendance entre les différents systèmes vivants. L’activiste Valérie Cabanes nous offre quelques clés de lecture dans cet entretien, et propose surtout des solutions juridiques, politiques et institutionnelles.