Baptiste Roger-Lacan


Cent ans après la marche sur Rome des faisceaux combattants de Mussolini, la cheffe de file d’un parti post-fasciste s’apprête à prendre le pouvoir en Italie, à la tête d’une coalition de centre-droite.

De quoi, au juste, parle-t-on  ? Nous faisons le point avec quelques recommandations bibliographiques.

Certains voyageurs multiplient les destinations sans jamais se sentir particulièrement attachés à un pays. Mais il arrive parfois qu’un lieu nous enchante sans que nous sachions directement pourquoi. L’historien Yves Léonard nous partage sa découverte du Portugal, son apprentissage de la langue portugaise et sa plongée dans l’histoire politique et culturelle de ce pays.

Le retour d’un conflit armé en Europe en 2022 nous a obligé à repenser brutalement la catastrophe et l’improbable. Pour le réalisateur du Chant du loup, «  il faudrait appliquer au réel des questions que l’on se pose dans la fiction.  » Antonin Baudry revient dans cet entretien sur ce que le travail de l’imagination peut nous apprendre en temps de guerre.

Entre l’exactitude historique et la fiction, entre l’enquête policière et la quête d’une identité, La carte postale est un roman initiatique qui retrace la recherche d’une identité. Nous avons rencontré Anne Berest pour parler de ses références, de ses sources et de la question de la légitimité de l’écrivain.

Tous ceux qui tombent

Faire l’histoire des humbles, de la banalité, des vies minuscules qui entourent un événement aussi colossal que la Saint-Barthélémy  : c’est le pari de l’historien Jérémie Foa, auteur de Tous ceux qui tombent. Visages du massacre de la Saint-Barthélémy (La Découverte, 2021).Nous l’avons rencontré pour discuter de sa méthode, des échos de son travail avec l’histoire de la Shoah ou du génocide des Tutsis du Rwanda, et de la mémoire de la Saint-Barthélémy dans l’inconscient français.

La France n'a pas dit son dernier mot

Éric Zemmour se rêve en personnage balzacien et voudrait conquérir l’Élysée – c’est du moins le bruit qui agite ce début de campagne présidentielle. Pour faire sérieusement le point sur son hypothétique stratégie, nous avons fait l’effort de lire son dernier essai, pot-pourri cuistre des traditions nationalistes en France.

Conquering Peace. From the Enlightenment to the European Union

Dans ce long entretien, Stella Ghervas revient sur ses hypothèses, ses méthodes de travail, et la spécificité disciplinaire d’une approche historique de la paix en Europe. Alors que son ouvrage se termine à l’époque contemporaine, sa perspective historique sur la paix résonne forcément, au moment où la guerre apparaît en pleine mutation pendant que les organisations internationales qui ont émergé après la Seconde Guerre mondiale paraissent toujours plus impuissantes.