Baptiste Roger-Lacan


Dans cet entretien, le directeur général de la Banque publique d’investissement (Bpifrance) revient sur les causes et les spécificités de la désindustrialisation à la française. Pour pallier le mouvement d’une industrie qui s’est développée pendant des décennies en dehors de ses frontières, il plaide pour une approche écosystémique répartie sur l’ensemble du territoire — où la planification ne jouerait qu’un rôle sectoriel.

Islam, christianisme et bouddhisme représentent aujourd’hui environ 4,8 milliards d’humains — ce sont des créations d’empires. Pourtant, selon Gabriel Martinez-Gros les trois religions milliardaires se cristallisent précisément lorsque l’impuissance croissante des empires dissocie leur action politique de leur système de valeurs. Nous l’avons rencontré à l’occasion de la sortie de son livre La traîne des empires chez Passés composés.

Dans Traduire Hitler (Héloïse d’Ormesson, 2022), Olivier Mannoni revient sur le travail de plusieurs années qui a donné lieu à l’édition d’une nouvelle traduction de Mein Kampf, réalisée en collaboration avec une équipe d’historiens dirigée par Florent Brayard et Andreas Wirsching (Historiciser le mal, Fayard, 2019).

Cent ans après la marche sur Rome des faisceaux combattants de Mussolini, la cheffe de file d’un parti post-fasciste s’apprête à prendre le pouvoir en Italie, à la tête d’une coalition de centre-droite.

De quoi, au juste, parle-t-on  ? Nous faisons le point avec quelques recommandations bibliographiques.

Certains voyageurs multiplient les destinations sans jamais se sentir particulièrement attachés à un pays. Mais il arrive parfois qu’un lieu nous enchante sans que nous sachions directement pourquoi. L’historien Yves Léonard nous partage sa découverte du Portugal, son apprentissage de la langue portugaise et sa plongée dans l’histoire politique et culturelle de ce pays.

Le retour d’un conflit armé en Europe en 2022 nous a obligé à repenser brutalement la catastrophe et l’improbable. Pour le réalisateur du Chant du loup, «  il faudrait appliquer au réel des questions que l’on se pose dans la fiction.  » Antonin Baudry revient dans cet entretien sur ce que le travail de l’imagination peut nous apprendre en temps de guerre.

Entre l’exactitude historique et la fiction, entre l’enquête policière et la quête d’une identité, La carte postale est un roman initiatique qui retrace la recherche d’une identité. Nous avons rencontré Anne Berest pour parler de ses références, de ses sources et de la question de la légitimité de l’écrivain.

Tous ceux qui tombent

Faire l’histoire des humbles, de la banalité, des vies minuscules qui entourent un événement aussi colossal que la Saint-Barthélémy  : c’est le pari de l’historien Jérémie Foa, auteur de Tous ceux qui tombent. Visages du massacre de la Saint-Barthélémy (La Découverte, 2021).Nous l’avons rencontré pour discuter de sa méthode, des échos de son travail avec l’histoire de la Shoah ou du génocide des Tutsis du Rwanda, et de la mémoire de la Saint-Barthélémy dans l’inconscient français.

La France n'a pas dit son dernier mot

Éric Zemmour se rêve en personnage balzacien et voudrait conquérir l’Élysée – c’est du moins le bruit qui agite ce début de campagne présidentielle. Pour faire sérieusement le point sur son hypothétique stratégie, nous avons fait l’effort de lire son dernier essai, pot-pourri cuistre des traditions nationalistes en France.

Conquering Peace. From the Enlightenment to the European Union

Dans ce long entretien, Stella Ghervas revient sur ses hypothèses, ses méthodes de travail, et la spécificité disciplinaire d’une approche historique de la paix en Europe. Alors que son ouvrage se termine à l’époque contemporaine, sa perspective historique sur la paix résonne forcément, au moment où la guerre apparaît en pleine mutation pendant que les organisations internationales qui ont émergé après la Seconde Guerre mondiale paraissent toujours plus impuissantes.

Riad Sattouf vient clore notre série d’été Grand Tour. Il évoque dans cet entretien différents lieux qui ont façonné sa vision de dessinateur. De rive et d’autre de la Méditerranée, l’auteur de l’Arabe du futur se confie sur les influences qui ont déterminé son choix de carrière, et sur son amour de la bande dessinée comme moyen de toucher un public large.

European Review of Books est une nouvelle revue littéraire consacrée à l’Europe dans sa définition, et dans ses frontières les plus larges. Dans cet entretien, Sander Pleij, l’un de ses fondateurs, développe les valeurs qu’il entend donner à cette revue  : ouverture, pluralité, multilinguisme… et une nouvelle manière de faire l’Europe culturelle – au-delà des frontières géographiques.

Ce soir, les Bleus mettront un genou à terre. Seront-ils suivis par les Allemands  ? Loin des États-Unis, le geste divise en Europe, où il est perçu par certains comme trop politique pour avoir sa place sur des terrains de football.
6 points, 1 carte et 1 photo pour tout comprendre à cette polémique.

Dans cet entretien fleuve, celui qui se définit comme un «  artiste européen d’expression française  » est revenu avec nous sur sa conception des arts et du cinéma  : son amour du baroque, de Shakespeare, du Pays basque, mais surtout une généalogie singulière des lieux et des langues – elles qui infusent et finissent par structurer son œuvre.

Déployant des réflexions historico-politiques sur les conflits depuis 1945 et passant en revue des théories de la guerre jusqu’à l’époque la plus récente, Louis Gautier, Directeur de la Chaire «  Grands enjeux stratégiques contemporains  » à l’Université Paris-1, a répondu à nos questions sur le dernier volume des Mondes en guerre qu’il a dirigé chez Passés Composés.

L’histoire se répète  : d’abord comme une tragédie, puis comme un mauvais remake hollywoodien.

Baptiste Roger-Lacan met en perspective la poussée insurrectionnelle trumpiste du 6 janvier 2021 avec la journée du 6 février 1934 de l’extrême droite française.

graphic novel Abirachet liban bd

Nous avons rencontré Zeina Abirached, autrice de bandes-dessinées franco-libanaise, dont les œuvres ont plusieurs fois été sélectionnées au festival d’Angoulême. Pendant près de deux heures, elle nous a parlé du Liban, dont le passé et le présent imprègnent toute son œuvre. Quelques mois après la terrible explosion du 4 août et alors que le pays semble pris dans une crise sans issue, ces réponses sont autant de tentatives de mettre des mots sur une réalité de plus en plus insupportable pour les Libanais.

Entretien David Grossman et si nous parlions plutôt de littérature ? Radio France culture confinement l'humanité éteint ses lumières sagesse vivre le confinement en quarantaine la vie confinée

«  La mission principale d’un écrivain n’est pas d’écrire sur la politique, ou d’être actif politiquement. Ce n’est pas non plus de traquer les silences d’une société pour y enraciner les mots, mais de raconter une bonne histoire. Être un conteur d’histoires. Cela doit être, je crois, la motivation première d’un écrivain. Rien ne peut égaler le plaisir de cette dévotion totale que l’on éprouve pour son histoire lorsqu’on écrit un roman.  »

François Moutou et Frédéric Keck covid-19 zoologie La Vengeance de la civette masquée pangolin pandémie mondialisation société science

La crise du coronavirus nous rappelle brutalement que nous vivons au milieu d’autres espèces. Dans cette discussion ouverte avec le vétérinaire et épidémiologiste François Moutou et l’anthropologue Frédéric Keck, nous tentons de comprendre les causes de la pandémie et d’analyser ses effets sur notre rapport aux autres être vivants.

De ces réflexions, des réponses peuvent émerger sur la meilleure manière de prévenir ces phénomènes.

Si le Brexit n’a toujours pas eu lieu, il convient d’essayer de comprendre tout autant les mythes dans lesquels cette crise s’enracine que ceux qu’elle commence à produire. Downton Abbey, œuvre de fiction destinée au grand public, porte en elle cette charge politique sous-jacente.

Si dans le cas français, le terme «  populisme  » semble récent, à la fin du XIXe siècle, la figure du général Boulanger et son «  style  » représentent à bien des égards les prémices du style populiste actuel.

Koenig Le Grand Continent Generation Libre

Fondateur du think tank GenerationLibre, Gaspard Koenig défend depuis 2013 la théorie du libéralisme classique dans le débat public français. Dans cet entretien, il revient sur les limites de la centralisation à la française, les difficultés à mettre en place la théorie libérale au niveau européen et défend une compréhension stricte du principe de subsidiarité, qui devrait selon lui s’appuyer davantage sur l’échelon local pour ne plus reposer sur l’État-nation.

Spécialiste de la Révolution française, Jean-Clément Martin expose sa conception du rôle et de l’apport de l’historien dans une société qui se veut ultra-contemporaine.

Nous avons lu la Marche de Radetzky, de Joseph Roth qui nous ramène à la fragilité des empires, autant qu’à leur manière de survivre longtemps à leur mort. Une réalité oubliée par l’Union européenne.

Elizabeth devient reine un spectacle mondial

Institution anachronique, la monarchie britannique a soigneusement construit son image consensuelle, non sans traverser de nombreuses crises. Alors que le Royaume-Uni traverse une crise profonde, peut-elle être un atout pour le pays   ?

Nous avons lu Europa  : notre histoire, dirigé par Étienne François et Thomas Serrier. Plus d’une centaine de chercheurs tentent de rassembler dans cette brillante somme les possibles «  lieux de mémoires  » de l’Europe.