Florian Louis

Historian – Monitoring of Humanities and Social Sciences Literature / Historien – Veille éditoriale SHS – Work for @education_gouv @Grand_Continent @GEG_org


Quelques jours avant la sortie de son épopée tchèque, Florian Louis a rencontré Gilles Kepel pour évoquer la lente maturation de cette première œuvre littéraire  : une enquête familiale nouée autour de la lettre K. — celle du père — où l’on croise entre Prague et Paris des personnages historiques et des destins hors normes nourris de multiples coïncidences.

Cent ans après la marche sur Rome des faisceaux combattants de Mussolini, la cheffe de file d’un parti post-fasciste s’apprête à prendre le pouvoir en Italie, à la tête d’une coalition de centre-droite.

De quoi, au juste, parle-t-on  ? Nous faisons le point avec quelques recommandations bibliographiques.

La guerre en Ukraine redessine la carte mondiale des affinités et des alliances. Mais assiste-t-on vraiment au retour d’une logique de non-alignement  ?

Parce qu’un débat sérieux ne peut faire l’économie de repères historiques, Florian Louis propose une bibliographie synthétique.

Avant tout discours, l’africaniste doit expliciter sa position, déclarer d’où il parle. En histoire, cela oblige à d’autant plus de rigueur, de nuance et de finesse. C’est sur cette ligne de crête que se situe le travail de François-Xavier Fauvelle, professeur au Collège de France et dont le dernier livre sort aujourd’hui. Dans ce grand entretien, il revient sur sa pratique d’un métier singulier  : historien de l’Afrique.

Les divisions géopolitiques ne disparaîtront pas par enchantement. Le défi planétaire des années Vingt consiste à articuler leur persistance avec la nécessité de mener des actions de nature cosmopolitique.

L’un des personnages les plus centraux de l’histoire du XXe siècle vient de s’éteindre.

Pour comprendre le legs de Mikhail Gorbatchev, son monde et son contexte, nous avons sélectionné ces vingt ouvrages de référence — de la biographie à l’étude sociologique.

Sa neutralité et l’efficacité de son système politique fascinent. Comment expliquer la permanence de l’image d’une Suisse comme refuge où règne la paix  ? L’écrivain Giuliano da Empoli explore dans son Grand Tour ce modèle unique. Pour l’auteur du Mage du Kremlin, cette «  anti-Russie  » a réussi un tour de force singulier  : dompter la bête féroce du pouvoir pour en faire un animal de compagnie.

Entre l’Italie et la France  : les montagnes. Au coeur de l’Europe, les cantons suisses comme analogie de l’Union européenne qui, malgré quatre langues, des religions et confessions multiples, forment un pays souvent pris pour exemple. L’historien et philosophe Carlo Ossola nous raconte sa découverte de la Suisse et médite sur son histoire et son modèle politique.