Florian Louis

Membre de la rédaction

Florian Louis est agrégé d’histoire et docteur de l’École des Hautes Etudes en sciences sociales (EHESS). Il enseigne l'histoire en classes préparatoires aux grandes écoles. Il a co-dirigé avec Nicolas Beaupré une Histoire mondiale du XXe siècle parue aux Presses Universitaires de France et publié Qu'est-ce que la géopolitique ? (PUF, 2022).

Follow on


À l’occasion de la sortie du film Tirailleurs, produit par Omar Sy, pour lequel il est intervenu en tant que conseiller militaire et historique, nous rencontrons Michel Goya. Au-delà des polémiques stériles, il brosse un tableau panoramique des paradoxes de l’armée française dans ses interventions à l’étranger jusqu’à l’actualité du front ukrainien.

Alors que paraît le deuxième volume de ses Mémoires, nous revenons avec Pierre Nora sur l’obstination singulière qui a guidé sa carrière d’éditeur de livres et de revues chez Gallimard — de Foucault à Le Goff en passant par Timothy Snyder. Dans la rupture provoquée par le numérique et l’anthropocène, il appelle une nouvelle génération d’intellectuels à faire des revues autrement.

L’ancien président chinois Jiang Zemin vient de s’éteindre. Alors que le pays s’embrase contre la politique zéro Covid menée par Xi Jinping, son héritage semble plus d’actualité que jamais  : arrivé au pouvoir après Tiananmen, il avait fait entrer la Chine à l’OMC. Nous proposons 10 lectures pour comprendre quel fut son impact.

Quelques jours avant la sortie de son épopée tchèque, Florian Louis a rencontré Gilles Kepel pour évoquer la lente maturation de cette première œuvre littéraire  : une enquête familiale nouée autour de la lettre K. — celle du père — où l’on croise entre Prague et Paris des personnages historiques et des destins hors normes nourris de multiples coïncidences.

Cent ans après la marche sur Rome des faisceaux combattants de Mussolini, la cheffe de file d’un parti post-fasciste s’apprête à prendre le pouvoir en Italie, à la tête d’une coalition de centre-droite.

De quoi, au juste, parle-t-on  ? Nous faisons le point avec quelques recommandations bibliographiques.

La guerre en Ukraine redessine la carte mondiale des affinités et des alliances. Mais assiste-t-on vraiment au retour d’une logique de non-alignement  ?

Parce qu’un débat sérieux ne peut faire l’économie de repères historiques, Florian Louis propose une bibliographie synthétique.

Avant tout discours, l’africaniste doit expliciter sa position, déclarer d’où il parle. En histoire, cela oblige à d’autant plus de rigueur, de nuance et de finesse. C’est sur cette ligne de crête que se situe le travail de François-Xavier Fauvelle, professeur au Collège de France et dont le dernier livre sort aujourd’hui. Dans ce grand entretien, il revient sur sa pratique d’un métier singulier  : historien de l’Afrique.

Les divisions géopolitiques ne disparaîtront pas par enchantement. Le défi planétaire des années Vingt consiste à articuler leur persistance avec la nécessité de mener des actions de nature cosmopolitique.

L’un des personnages les plus centraux de l’histoire du XXe siècle vient de s’éteindre.

Pour comprendre le legs de Mikhail Gorbatchev, son monde et son contexte, nous avons sélectionné ces vingt ouvrages de référence — de la biographie à l’étude sociologique.

Sa neutralité et l’efficacité de son système politique fascinent. Comment expliquer la permanence de l’image d’une Suisse comme refuge où règne la paix  ? L’écrivain Giuliano da Empoli explore dans son Grand Tour ce modèle unique. Pour l’auteur du Mage du Kremlin, cette «  anti-Russie  » a réussi un tour de force singulier  : dompter la bête féroce du pouvoir pour en faire un animal de compagnie.

Entre l’Italie et la France  : les montagnes. Au coeur de l’Europe, les cantons suisses comme analogie de l’Union européenne qui, malgré quatre langues, des religions et confessions multiples, forment un pays souvent pris pour exemple. L’historien et philosophe Carlo Ossola nous raconte sa découverte de la Suisse et médite sur son histoire et son modèle politique.

La chute du mur de Berlin et l’effondrement du communisme ont bouleversé les sociétés des anciennes républiques socialistes soviétiques. Dans son Grand Tour, Élisabeth Roudinesco nous décrit sur plusieurs décennies les changements intervenus dans les capitales de l’Europe de l’Est — l’arrivée du luxe, des touristes, l’assouvissement de nouveaux désirs mais aussi la montée terrible des inégalités. À travers ses nombreuses rencontres avec des intellectuels de l’Est, elle retrace l’histoire d’une génération de penseurs et d’artistes.

S’il y a plus de dix années maintenant que la guerre en Syrie a débuté, la crise syrienne ne fait plus les devants de l’actualité internationale. Noura Ghazi, avocate pour les droits des prisonniers politiques, nous alerte sur les conséquences de ce silence et sur cette apparence de tranquillité. La guerre en Syrie n’est pas terminée. La situation y est toujours aussi désastreuse pour la population. Des arrestations ont lieu quotidiennement et les disparitions d’opposants au régime se poursuivent. Depuis l’étranger, grâce à l’association Nophotozone qu’elle a créé, Noura Ghazi poursuit son combat en faveur des disparus, victimes d’un régime oppressif, toujours au pouvoir.

C’est en Amazonie que Philippe Descola a découvert en lui cette «  envie d’étudier des peuples qui seraient heureux dans la forêt  ». Pour ouvrir notre série d’été, nous avons interrogé l’anthropologue sur le rapport puissant qu’il entretient avec l’Équateur, pays farouchement original dont il faudrait «  une demie douzaine de vies  » pour faire l’ethnographie totale. Il nous embarque, en bateau ou à bord d’un avion militaire, dans un voyage qui dure de 1974 à aujourd’hui.

«  Nous accordons souvent plus d’attention aux frontières en tant que résultat, en regardant nos cartes et atlas et en pointant les lignes sur la carte, ce qui ne permet pas de voir à quel point ces lignes sont en réalité dynamiques  ». Avec le réchauffement climatique et les concurrences entre grandes puissances, les conflits frontaliers sont appelés à devenir fondamentaux. Nous nous sommes entretenus avec Klaus Dodds pour mieux comprendre les enjeux autour des frontières.

L’invasion de l’Ukraine a tout bouleversé. Nous avions préparé une liste des essais à lire en mars. Nous vous la soumettons, car elle nous semble garder sa pertinence pour comprendre les tendances qui composent l’interrègne.

Les élections présidentielles italiennes s’ouvrent aujourd’hui. Processus électoraux, déterminants sociaux, politiques et historiques structurent en profondeur l’issue d’un scrutin qui n’a peut-être jamais été si décisif. Pour y voir plus clair, nous avons sélectionné 15 livres, en quatre langues, pour entrer dans un écosystème riche et complexe.

De la vie d’António Salazar à la légende de Raúl Grigera en Argentine, du monde d’Adrien Colson durant la Révolution française à l’influence de la Chine en Afrique, voici les essais qui sont attendus pour le premier mois de l’année 2022.

En panne d’idée pour un cadeau de dernière minute  ? Florian Louis a sélectionné 43 essais parus en 2021 à lire, à relire ou à offrir pour Noël.

Stratégie, écologie, Chine, Afrique, Europe, biographie, économie, histoire – découvrez ce qu’il fallait avoir lu cette année, en cinq langues.

Les élections les plus importantes de l’année en Europe ont lieu aujourd’hui. Pour comprendre les particularités de l’Allemagne, son histoire, sa société, pour mieux s’orienter dans ses coordonnées politiques, nous avons sélectionné quinze références bibliographiques récentes.

Gilles Kepel est le sixième invité de notre série d’été Grand Tour. Le politologue spécialiste du Moyen-Orient ne nous emmène pas en Méditerranée mais en République tchèque, à la recherche d’un passé familial. De son ascendance composée de chasseurs de sangliers en Bohême à l’héritage laissé par son père, intellectuel et homme de lettres, il dessine l’itinéraire d’une redécouverte, en rupture avec l’image attendue du spécialiste de l’islamisme.

L’historienne spécialiste de la Shoah Annette Wieviorka est la quatrième invitée de notre série d’été Grand Tour. Dans cet entretien, elle revient sur le rapport qu’elle entretient avec la Pologne et sur la longue lutte qu’elle a mené pour faire la lumière sur la question de l’antisémitisme en Pologne, aussi bien au plan historique que mémoriel, jusqu’à aujourd’hui.

Géographe, ambassadeur de France en Lettonie entre 2002 et 2006, Michel Foucher a cultivé un rapport intime avec les pays baltes à partir de cartes, de frontières et d’histoire. Nommé à Riga dans la période charnière d’adhésion des États baltes à l’Union européenne, il se fixe comme objectif de tisser des liens entre ce sous-ensemble géographique et le grand continent. Il revient dans Grand Tour sur une carrière marquée par des rencontres, des paysages et une familiarité entre les espaces.

Que lire sur la plage cet été  ? Sorties récentes, livres à paraître et coups de cœur de ces six derniers mois, voici la sélection estivale de notre traditionnelle sélection mensuelle des livres de sciences sociales.

Entretien Florian Louis Thomas Gomart

À l’occasion de la sortie de son dernier livre, Thomas Gomart s’est entretenu avec Florian Louis.

«  J’ai conçu Guerres invisibles comme une sorte de réponse à La guerre hors limite dans laquelle je voulais montrer que si les militaires n’ont plus le monopole de la guerre, cela ne signifie nullement qu’ils perdent leur raison d’être.  »

couverture livre rentrée littéraire Sandrine Kott Organiser le monde. Une autre histoire de la guerre froide histoire culture européenne française relations Est-Ouest archives de l'ONU droits de l'homme et de la femme paix écologie diplomatie URSS bloc Ouest Est tiers monde

Florian Louis s’est entretenu avec Sandrine Kott pour la sortie de son nouveau livre qui repense les organisations internationales au temps de la guerre froide.

«  Dans les organisations internationales, la guerre froide m’apparait souvent comme un voile qui recouvre imparfaitement cette question essentielle des inégalités globales déjà clairement formulée à la Société des Nations et à l’Organisation du travail durant dans l’entre-deux guerres.  »

Livres à lire en janvier 2021 rentrée littéraire des sciences humaines histoire politique librairies commande de livres confinement reconfinement lectures en temsp de pandémie

Oui, 2021 arrive. Les nouvelles sorties en sciences humaines aussi.

Avec le vaccin, et, espérons-le, la fin de l’épidémie en vue, vous n’aurez plus d’excuse pour ne pas acheter chez vos libraires. Voici une petite sélection des livres qu’on pourra lire en janvier.

Dans la confrontation qui émerge entre l’aigle et le dragon, en quoi démocratie et autoritarisme peuvent-elles jouer un rôle  ? Peut-être peut-on trouver des éléments de réponse dans l’histoire comparée, propose Matthew Kroenig dans son essai The Return of Great Power Rivalry.

Photo Ursula von der Leyen Quatre problèmes géopolitiques de la Commission géopolitique européenne UE Europe bureaucratique Bruxelles New Deal Green Deal action changement Juncker Macron Merkel Allemagne France diplomatie

«  Géopolitique  » n’est plus un gros mot à Bruxelles. Les tensions de l’été et l’intensité de l’agenda politique de la rentrée demandent d’acclimater l’Europe au nouveau langage de la puissance. Florian Louis, spécialiste de l’histoire du concept de géopolitique, explique comment devenir carnivore – sans se tromper de régime.