Sami Ramdani


L’intention du gouvernement allemand de cofinancer un nouveau terminal méthanier sur le sol allemand semble ouvrir Berlin à l’importation de GNL américain, dans une perspective stratégique de diversification. Après la présentation du plan, une première offre pour la construction d’un tel terminal à Stade, près de Hambourg, a été présentée.

Pour le nouveau sommet de l’Initiative des Trois Mers un nouveau palier a été passé par la prise de mesures financières et politiques concrètes permettant la réalisation des projets d’infrastructures notamment énergétiques. La forte dimension transatlantique de cette plateforme de coopération a été réaffirmé par la présence du Secrétaire américain à l’énergie.

Selon une communication récente de la BERD, la croissance économique pour la Grèce passera par le projets d’interconnexion énergétique du Corridor Sud en construction ou en préparation. La région méditerranéenne est de plus en plus centrale pour l’approvisionnement énergétique de l’Union.

Après la visite de Juncker à Washington, les États-Unis et l’Union ont multiplié leurs contacts pour mettre en place l’augmentation promise des importations européennes de GNL américain. Les mesures indiqués par la Commission consistent dans le développement de nouveaux terminaux et la levée des restrictions réglementaires sur les exportation des États-Unis.