Archives


Hier, jeudi 30 juin, la Cour suprême des États-Unis a annoncé qu’elle se prononcerait, à l’automne prochain, sur l’affaire Moore v. Harper relative à la relation entre les législatures des États et les tribunaux de ces derniers en matière de protection des droits de vote. Une semaine après la décision qui a mis fin à la jurisprudence Roe v. Wade et le lendemain d’une décision limitant les pouvoirs de l’État fédéral en matière de lutte contre les émissions de CO2, c’est désormais le contrôle judiciaire du découpage électoral qui est en jeu.

Dans un contexte de guerre, les 30 chefs d’État et de gouvernement des pays membres de l’Alliance se sont réunis à Madrid pendant trois jours pour un Sommet historique. Outre le renforcement du flanc Est ainsi que l’adhésion imminente de la Suède et de la Finlande, l’OTAN a également adopté son Concept stratégique 2022 et qualifié la Chine de «  défi sécuritaire  ».

Ce matin, le Parlement israélien a finalement voté la dissolution de la Knesset, ouvrant la voie aux cinquièmes élections législatives en moins de quatre ans, qui se tiendront le 1er novembre prochain. Yaïr Lapid, co-dirigeant de la coalition ayant mis fin au gouvernement de Benyamin Netanyahou, deviendra Premier ministre par intérim à minuit.

La Russie a diminué de près de 30  % ses livraisons de gaz à l’Union depuis le début de la guerre. En Allemagne, le régulateur fédéral de l’énergie a annoncé qu’une pénurie de gaz pour l’hiver prochain n’était pas à exclure, alors que le Royaume-Uni prévoit déjà de mettre fin à ses exportations de gaz vers l’UE si la crise s’intensifie.

Le G7 vient de conclure aujourd’hui un Sommet de trois jours auquel a assisté Volodymyr Zelensky par visioconférence. Précédant le Sommet de l’OTAN qui s’ouvre ce même jour à Madrid, les chefs d’État et de gouvernement présents ont cherché à apporter des réponses à l’échelle globale aux conséquences de la guerre en Ukraine.

Aujourd’hui, mardi 28 juin, Vladimir Poutine est en déplacement à Douchanbé, la capitale du Tadjikistan, pour y rencontrer son homologue tadjik, Emomali Rahmon. Plus tard dans la semaine, le président russe se rendra au Turkménistan pour assister au Sommet des nations de la Caspienne, où Sergueï Lavrov vient d’arriver aujourd’hui.

Pour atteindre la neutralité carbone en 2060, Pékin mise sur une production massive d’énergie «  propre  » dans les zones désertiques du pays. Alors qu’elle est déjà la première productrice d’électricité à partir d’énergies solaire et éolienne, la Chine veut se positionner comme une puissance motrice en matière de transition énergétique.

Les pays membres des BRICS – Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud – se réunissent aujourd’hui pour la quatorzième édition de ce Sommet en format virtuel, sous la présidence de Xi Jinping. Sous le coup des sanctions occidentales depuis plusieurs mois, la Russie va jouer la carte du «  découplage  » avec l’Occident et prolonger son effort de rapprochement avec la Chine.

Dans une discussion avec le Grand Continent et d’autres analystes internationaux en amont du Conseil européen qui débute aujourd’hui à Bruxelles et du Sommet de l’OTAN du mercredi 29 juin, la Première ministre estonienne, Kaja Kallas, a détaillé les préoccupations et les positionnements des baltes sur les principaux points de négociation.