mise à jour il y a 22 heures

L'observatoire Geopolitique du Covid-19

Le travail sur des données brutes, parfois instables, souvent abstraites, a été au coeur de la première réaction à la pandémie et de nos travaux.

Depuis son lancement en mars, l’Observatoire du Covid-19 du Groupe d’études géopolitiques est devenu le lieu de référence du débat scientifique et politique en langue française. Nos cartes et graphiques quotidiennement mis à jour, nos notes de travail, nos +200 analyses ont totalisé +1M de visualisations et +100 citations dans les médias nationaux et internationaux.

Il s’agit à présent de continuer cet élan, en y projetant les regards critiques et concrets des sciences sociales pour saisir les tendances et le sens profond des transformations de cette nouvelle séquence.

Pour contribuer à nos travaux vous pouvez écrire à [email protected]

Pour soutenir cette initiative vous pouvez faire un don défiscalisé, ou vous abonner au Grand Continent, la revue éditée par le Groupe d’études géopolitiques.

À propos de l’Observatoire géopolitique du Covid-19. Lire plus

La vaccination à
l’échelle continentale

Chaque jour à partir de 7h30 du matin vous trouverez sur cette page des graphiques et des cartes inédites présentant des données fiables, régulièrement mises à jour, à l’échelle pertinente.

La vaccination à
l’échelle mondiale

Chaque jour à partir de 7h30 du matin vous trouverez sur cette page des graphiques et des cartes inédites présentant des données fiables, régulièrement mises à jour, à l’échelle pertinente.

La course aux
vaccins

Chaque jour à partir de 7h30 du matin vous trouverez sur cette page des graphiques et des cartes inédites présentant des données fiables, régulièrement mises à jour, à l’échelle pertinente.

L’accès aux
vaccins

Chaque jour à partir de 7h30 du matin vous trouverez sur cette page des graphiques et des cartes inédites présentant des données fiables, régulièrement mises à jour, à l’échelle pertinente.

Tendances
globales

Chaque jour à partir de 7h30 du matin vous trouverez sur cette page des graphiques et des cartes inédites présentant des données fiables, régulièrement mises à jour, à l’échelle pertinente.

Pour suivre avec intelligence cette séquence, notre lettre quotidienne présente un article, des cartes et des données mises à jour. On s’inscrit ici.
Grands formats

La recherche médicale a tourné à plein régime pendant la crise pandémique mondiale. Mais comment au juste se passe la recherche dans le domaine de la santé aujourd’hui, notamment avec l’importance qu’a pris l’intelligence artificielle dans le secteur  ?
Nous avons rencontré Alexandre Gramfort afin de bénéficier de son éclairage et d’approfondir avec lui les enjeux de la recherche informatique et du domaine de l’intelligence artificielle à l’ère de l’ingénierie data-driven.

Derrière le récit de l’activisme des Européens en matière de vaccin se cachent bien des difficultés  : outre les barrières logistiques et réglementaires à sa diffusion, le vaccin confronte la politique mondiale des rapports de force entre États à un imaginaire géopolitique «  du quotidien  ». Une perspective de la géographe Luiza Bialasiewicz.

Si la perspective d’un monde post-antibiotique et ses conséquences n’étaient hier qu’un scénario catastrophe théorique et tout simplement inimaginable, elle est à la lumière de la pandémie de COVID-19 devenue la démultiplication d’un scénario catastrophe très réel. L’idée est glaçante, et nous en sommes encore loin. Mais pas assez loin au regard du caractère terrifiant de cette perspective.

Pourquoi et comment un virus mute  ? Quels effets sur les vaccins  ? Quels effets sur la gestion de l’épidémie  ? Concrètement que sont ces nouvelles souches  ?

Dans l’incertitude des mutations, 10 points essentiels pour comprendre les nouveaux défis du SARS-CoV-2.

Au sein de l’Amérique latine, Cuba a excellé dans la gestion de la crise sanitaire, en mettant l’accent sur le transfert de connaissances. Considérant que le modèle d’aide humanitaire ne peut être compris indépendamment du contexte normatif changeant dans lequel il se déroule et que, avec les identités, il façonne l’intérêt, le pays attend la reconnaissance publique de ses actions humanitaires comme une expression de gratification et de recherche de prestige international.

Au-delà de leurs tailles variables, les plans de relance des États européens diffèrent par rapport aux normes comptables retenues. En particulier, la France a inscrit la plupart de ses mesures en tant que mesures ad hoc et temporaires, au contraire de l’Allemagne. Dans tous les cas, le réel soutien budgétaire des États semble beaucoup plus mesuré qu’annoncé. L’OCDE et le FMI devraient veiller à ce que l’Union européenne, à commencer par la France et l’Allemagne, entende ce message.

Comme l’a affirmé Jean Monnet  : «  L’Europe se fera dans les crises et elle sera la somme des solutions apportées à ces crises  ». De la communauté européenne du charbon et de l’acier à la réunification de l’Allemagne, qui a permis de concevoir l’Union économique et monétaire à la hâte au début des années 1990, cette maxime semble toujours avoir été confirmée. Au début de la pandémie, la BCE a pris de nouvelles initiatives importantes qui ont permis de soutenir les mesures mises en place par les États membres pour lutter contre le virus. Toutefois, les membres de l’Europe du Sud s’abstiennent d’avoir recours aux prêts disponibles, en raison de la stigmatisation politique liée aux conditions de réforme.

Le Grand Continent logo