Perspectives sur l’actualité


Né des profondeurs d’algorithmes lointains, un nouveau régime structure l’espace public. Des messages différents, des moments différents, des cibles différentes  : à l’ère d’Internet et des réseaux, le règne des plateformes crée les conditions d’une polarisation politique et d’une ascension aux extrêmes. Comment retrouver une unité pour le débat, pour la délibération en démocratie  ? Une perspective signée Jean-Louis Missika et Henri Verdier.

Depuis le 11 septembre 2001, un arsenal juridique inédit par son ampleur entreprend d’institutionnaliser dans les démocraties libérales occidentales un édifice de surveillance généralisée fondé sur les nouvelles technologies numériques. Celles-ci donnent les moyens à des États affaiblis d’entrer à peu de frais dans une nouvelle ère  : celle de l’information totale au service d’une doctrine contre-insurrectionnelle dont les dispositifs — désormais automatisés — sont devenus invisibles.

Au cœur de l’affrontement global des capitalismes politiques, l’Europe n’a pas encore trouvé sa place. Or dans sa projection internationale, elle ne peut faire autrement que de commencer par le problème central  : sa relation avec les États-Unis. Selon Riccardo Perissich, la relation transatlantique doit glisser vers un nouveau théâtre  : l’Asie. Voici comment s’y préparer.

Il est à la fois une légende pour son pays et un chef d’orchestre discret. Le monde entier dépend de l’entreprise qu’il a créée et qui est en elle-même une chaîne d’approvisionnement — elle est prise dans un réseau si complexe de fournisseurs et de clients que son contrôle par une seule entité ou un seul État est impossible. Alessandro Aresu dresse le portrait de Morris Chang, 91 ans, fondateur de TSMC et clef de voûte de la mondialisation.

En même temps qu’il lui permet d’ensanglanter l’Ukraine, le système idéologique mis en place par Vladimir Poutine en Russie s’enlise, peine à mobiliser. Pour comprendre pourquoi, il faut faire un détour par Ibn Khaldûn et sa théorie des empires. Selon le sociologue Hamit Bozarslan, les échecs d’un récit fondé sur «  l’idée nationale  », qui peine à se transformer en «  idéal  », expliquent en partie pourquoi la guerre d’Ukraine n’est pas seulement territoriale.

Même si le traité de l’Élysée est né dans la discorde et demeure la manifestation des désaccords persistants entre la France et l’Allemagne, célébrer le mythe franco-allemand reste un impératif de realpolitik. Pour Joseph de Weck, l’exercice qui attendait Olaf Scholz et Emmanuel Macron ce week-end était délicat, mais essentiel — il a été réussi.

Sous la présidence pro tempore de l’Argentine, le VIIe sommet de la CELAC se déroule aujourd’hui dans la ville de Buenos Aires. Avec la réincorporation du Brésil, la relance de sa relation birégionale avec l’Argentine et la présentation d’un projet de monnaie commune, le sommet constitue un premier jalon important pour l’autre relation transatlantique. En cette année cruciale pour cette relation, avec un sommet UE-CELAC en juillet de cette année, Javi López analyse les opportunités et les risques que le contexte géopolitique actuel offre pour qu’une véritable alliance structurelle se matérialise entre les deux régions.

Le couple franco-espagnol pourra-t-il égaler le franco-allemand  ? Est-il comparable à la nouvelle alliance franco-italienne scellée par le traité du Quirinal  ? Une dizaine de personnalités espagnoles de plusieurs sensibilités et horizons réfléchissent aux effets de la signature du traité de Barcelone sur la construction européenne en le comparant aux axes de coopération existants.

Alors que l’Europe s’efforce de sortir de sa dépendance au gaz russe, à Lützerath en Allemagne, des manifestants bloquent une mine de charbon avant d’être emmenés par la police — Greta Thunberg est dans leur rang. Au temps de l’écologie de guerre, l’intrication des crises rend de plus en plus difficile la construction d’une architecture de sécurité climatique et énergétique au service d’une transition juste. Une perspective signée Yannick Jadot.