Perspectives sur l’actualité


Les Jeux olympiques «  de la Renaissance  » qui s’ouvrent aujourd’hui à Tokyo seront les premiers de l’histoire à se jouer sans spectateurs. Au-delà des conditions particulières liées à la pandémie, il convient de se pencher sur le récit qui entoure le maintien de cet évènement, pensé dès le départ comme une tentative de rédemption après la catastrophe de Fukushima en 2011.

L’État néolibéral occidental semble aujourd’hui à bout de souffle, sacrifié sur l’autel de la pandémie et de la crise économique. En s’inspirant du modèle chinois et en tirant des leçons du passé, Joe Biden et certains dirigeants européens tendent aujourd’hui vers un modèle d’État plus interventionniste, marquant le début d’une nouvelle ère – dont la nature, progressiste ou régressive, reste encore à déterminer.

La mythologie westphalienne, qui a fait de l’État souverain le fondement naturel de l’ordre politique, a nui à la gouvernance mondiale. Pour éviter que les nationalistes reprennent à leur compte cette représentation fautive, il faut revenir à l’histoire pour comprendre à quel point ce paradigme est récent  ; ce détour offre des pistes pour penser au-delà et retrouver une capacité d’imagination.

«  … Comment s’ouvrir à un étranger  ? Jusqu’où peut-on aller avec soi-même, comment peut-on saisir la main qui se tend  ? Bella a dû cligner des yeux pour comprendre, le sourire dans le miroir, le visage actuel, le sang qui coule glacé dans les veines, – qui êtes-vous vraiment  ?  »

Notre sélection littéraire pour un été européen.

Si le certificat européen apparaît comme une tentative de compromis entre liberté individuelle et protection de la santé publique, il est surtout un placebo permettant d’éviter des mesures plus difficiles en pleine propagation du variant Delta – au risque de ternir l’image de l’Union sur la scène mondiale. Une perspective signée Alberto Alemanno et Luiza Bialasiewicz

Selon les économistes Miguel Otero-Iglesias et Raymond Torres, le plan de relance espagnol, Spain Can, est un outil cohérent pour relancer l’économie nationale, qui repose sur une combinaison d’investissements et de réformes. Toutefois, pour qu’il puisse être mené à bien, les acteurs espagnols devront prendre conscience de cette opportunité, et engager un dialogue.

Précipitée par des reconfigurations politiques internes à Israël et par une perte d’intérêt de la communauté internationale, la situation au Proche-Orient est arrivée à un moment critique, comme en témoigne la récente Guerre des onze jours. L’idéal d’une solution à deux États dans le cadre du processus d’Oslo semble aujourd’hui avoir fait son temps.