Perspectives sur l’actualité


Des commémorations de la Révolution des Œillets au paradigme de la croissance — en passant par l’invention de la Préhistoire ou les études animalières — notre sélection de nouvelles parutions en sciences sociales au mois d’avril est éclectique. Pourquoi ne pas profiter de l’arrivée du printemps pour flâner entre les rayonnages de vos libraires  ?

Nous sommes le 1er avril, et cela fait quarante ans jour pour jour que l’Europe n’est pas technologiquement morte. Pourquoi n’en avons-nous tiré aucune conséquence culturelle  ?

À partir du succès et de la centralité documentée de l’entreprise néerlandaise ASML, au cœur de l’écosystème technologique et économique mondial, Alessandro Aresu appelle à un sursaut.

En ces jours de printemps, Pâques, Pessah et le Ramadan coïncident. Un enchâssement chaque année mystérieux qui définit peut-être notre manière, en Europe, d’articuler nature et culture, le temps du siècle et un autre temps. Pour essayer de saisir ce quelque chose qui nous réunit, nous avons invité des signatures et des amis de la revue à partager avec nous l’anthropologie d’un moment.

Les données le montrent  : les élections de juin ne mobilisent pas.

À l’heure actuelle, l’Union apparaît aux Européens toujours aussi distante et byzantine. C’est cette image qu’il faut urgemment briser si nous voulons éviter le cauchemar. Karel Lannoo livre des pistes concrètes pour changer de cap.

Vu du Mexique, la guerre de Poutine en Ukraine semble lointaine.

Dans son effort pour étendre la portée de sa confrontation avec l’Occident, le Kremlin veut arsenaliser le «  Sud Global  » pour cultiver l’impression qu’une insurrection mondiale contre les sociétés du monde atlantique était en cours. En Amérique latine, il semble y être partiellement parvenu — avec des conséquences potentiellement catastrophiques. Une perspective mexicaine.

Vingt ans après les attentats du 11 mars 2004 et l’ouverture d’un nouveau cycle politique à Madrid, un point sur le moment politique espagnol semble s’imposer. Le journaliste espagnol Enric Juliana (España  : el pacto y la furia, Arpa, 2024) propose une grille de lecture efficace pour mieux comprendre la séquence et l’horizon qui attendent le gouvernement Sánchez — la danse dialectique de l’attaque et des alliances.  

Dans les tranchées, sous les canons, on se bat aussi contre des mythes. En regroupant les régions de Donetsk et de Lougansk sous le terme artificiel et trompeur de «  Donbass  », la propagande soviétique avait assigné à ces terres un statut. Aujourd’hui, la Russie de Poutine veut à nouveau les accaparer.

Dans ce témoignage, l’historienne et activiste ukrainienne Olena Stiazhkina revient sur les formes de leur résistance.

Perdus dans un passé immuable ou pressés vers un avenir sombre par déterminisme historique  : sommes-nous en Europe pris au piège d’un étau temporel resserré par Poutine  ?

Pendant que nous sommes dans l’attente, l’Ukraine est privée de présent — si ce n’est celui de la guerre. Dans une perspective au long cours, Guillaume Lancereau et Tetiana Zemliakova reviennent sur les usages de l’histoire deux ans après l’invasion russe.