Perspectives sur l’actualité


Les répercussions de la pandémie de Covid-19 sur nos vies et sur les relations internationales mettent en lumière des failles, des opportunités et un certain nombre de grandes questions. À cette occasion, Pol Morillas s’est entouré de spécialistes de très haut niveau pour tenter de repenser la politique mondiale et poser les premiers jalons d’un nouvel internationalisme.

Selon Andre Loesekrug-Pietri, Jean-Hervé Lorenzi et Thierry Vandewalle, si nous acceptons que la bataille soit perdue sur le numérique, il est vraisemblable que nous aurons aussi du mal à établir des standards mondiaux sur les prochaines ruptures. En ratant ce virage, nous perdrions à la fois la bataille et la guerre. Pour éviter cet écueil, ils proposent d’européaniser les GAFAM.

La mondialisation du droit a aussi ouvert aux cours suprêmes nationales de nouveaux horizons. Avec des exigences d’indépendance et d’impartialité exprimées à l’échelle internationale, elles ont vu leurs propres garanties renforcées et elles sont appelées à jouer un rôle accru pour veiller au respect de ces exigences par les juridictions placées sous leur autorité. Elles apportent leur contribution à la construction d’un droit au-delà des frontières et remplissent une mission éminente dans le dialogue des juges qui s’établit pour en définir les contours.

«  La force du droit est d’instituer, c’est-à-dire, de faire exister ce qu’il énonce, de donner vie à ce qu’il nomme. Ainsi en sera-t-il de la constitution mondiale qui en nommant le citoyen du monde le fera exister «  en vrai  ». C’est la force magique, souvent ignorée, des mots du droit et en particulier des mots de la constitution de faire advenir ce qu’ils énoncent.  »

Le parquet européen devrait entrer en fonction au printemps 2021. Le bouleversement qu’il représente au niveau institutionnel et politique a déjà été maintes fois commenté. Au-delà des aspects juridiques et techniques, la création d’un parquet européen représentait un transfert complet de souveraineté au profit d’une autorité judiciaire supranationale. Or les États membres n’étaient pas prêts à accepter un tel sacrifice sans obtenir quelques garanties en retour.

Comment la Commune de Paris peut-elle inciter à repenser l’Europe  ?

Dans ce texte érudit, qui construit des points de liaison entre Victor Hugo et Denis de Rougemont, entre le Paris de 1871 et la Catalogne d’aujourd’hui, Luciano Curreri trace un chemin qui révèle toute l’actualité des concepts mis en avant par la Commune à l’occasion de son 150e anniversaire.

Comment la Pologne voit-elle le monde  ? Dans cette perspective informée, Maciej Bukowski revient sur les raisons, essentiellement endogènes, qui ont poussé la Pologne à redécouvrir une realpolitik fondée sur un mythe fondateur crucial  : le nœud stratégique de l’isthme mer Baltique-mer Noire. Une position qu’il faut prendre en compte dans la géopolitique interne de l’Union.