Perspectives sur l’actualité


Le « miracle tunisien », associé à l’épanouissement d’une démocratie après les printemps arabes, cache mal les grandes difficultés économiques que traverse le pays, toujours très dépendant de ses prêteurs et sans réelle perspective de réformes. Pour Francis Ghilès, la Tunisie devrait compter sur sa jeunesse et sur des secteurs précis pour relancer son économie.

Le soulèvement populaire algérien est porteur de promesses, à l’image de la chanson « La Liberté », que chantent en cœur les manifestants. Pourtant, le momentum ouvert par le Hirak ne doit pas faire oublier ses causes profondes. Francis Ghilès, chercheur au CIDOB de Barcelone, revient sur les facteurs qui détermineront le futur politique de l’Algérie.

L’atmosphère paisible de Francfort-sur-le-Main est déjà perturbée par les tensions qui président à la nomination du successeur de Mario Draghi à la Banque centrale européenne (BCE) en octobre. Celles-ci traduisent tout à la fois des oppositions entre mesures prédéfinies et attention aux évolutions du marché, entre retour aux sources et appel à la créativité. Surtout, le processus de nomination témoigne de logiques politiques et nationales qui interrogent sa réalisation à l’échelle pertinente. Le Programme GEG | Économie propose dix points pour donner un sens à ces débats.