Sébastien Lumet


Au lendemain du sommet de Madrid, le secrétaire général de l’OTAN revient pour le Grand Continent sur la doctrine qui a guidé son action depuis le début de son mandat. Alors que l’Alliance atlantique s’apprête à accueillir la Suède et la Finlande, il assume qu’elle soit aussi une arène de négociations et un espace de frictions mais plaide, dans le contexte de la guerre en Ukraine, pour une solidarité stratégique entre ses membres.

«  Nous allons vivre dans un monde caractérisé par une géopolitique complexe des énergies vertes, conjuguée à une géopolitique très chaotique liée aux énergies fossiles traditionnelles. Ces deux dynamiques coexisteront.  » Après l’invasion de l’Ukraine, Helen Thompson revient sur les lignes de fracture qui marquent cet âge du désordre.

Face au glissement d’un ordre basé sur les règles vers un ordre basé sur la puissance, la directrice générale de la puissante DG commerce de la Commission européenne et ancienne négociatrice en chef adjointe pour le Brexit revient sur la signification de l’autonomie stratégique ouverte, la dynamique des relations entre l’Union et la Chine et l’état du lien transatlantique. De la taxe carbone aux frontières au déploiement d’un nouvel instrument anti-coercition, Sabine Weyand fait un tour d’horizon des principaux dossiers en cours qui doivent permettre à l’Union d’«  agir en fonction de ses intérêts, tout en préservant son ouverture  ».

À l’occasion du onzième anniversaire de la constitution formelle du SEAE, nous avons rencontré David O’Sullivan, un architecte clé de la diplomatie européenne. Directeur de cabinet de Romano Prodi, directeur général de la DG Trade puis secrétaire général de la Commission européenne, chef des opérations du Service européen pour l’action extérieure, Ambassadeur de l’Union aux États-Unis, David O’Sullivan revient sur son riche parcours institutionnel et l’immense défi de la mise sur pied du service diplomatique européen.

À quelques jours de la Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques (COP 26), nous avons rencontré Pascal Canfin, Président de la Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire du Parlement européen, pour un entretien dans lequel il réagit à la proposition de Laurence Tubiana d’un pacte vert comme «  contrat social  », présente sa vision de la transition écologique et souligne l’urgence de sa mise en œuvre concrète.

Politics of Last Resort: Governing by Emergency in the European Union

Du sauvetage de la zone euro à l’adoption du plan de relance, la gestion de crise domine la politique européenne depuis deux décennies et transforme profondément l’Union. Dans son livre, Politics of last Resort, Jonathan White jette un regard critique sur «  la politique de l’urgence  » et ses conséquences au niveau européen. L’importance prise par les mesures d’urgence ne traduit-elle pas une faiblesse persistante de la gouvernance européenne  ? Une telle politique n’est-elle pas porteuse de risques pour la démocratie  ? Ne nourrit-elle pas le populisme  ? Dans ce long entretien, il apporte un éclairage nouveau sur l’intégration européenne et sur les défis auxquels l’Union est aujourd’hui confrontée. Un texte sur l’urgence qu’il faut prendre le temps de découvrir.

Jim Cloos a passé la plus grande partie de sa carrière à Bruxelles, au service de l’Europe. Du traité de Maastricht au plan de relance, il analyse trois décennies de géopolitique européenne interne au prisme des dynamiques interinstitutionnelles, «  recette  » de l’Union pour faire face aux crises sans changer le cadre.

31  % des Européens disent avoir vu leurs revenus personnels affectés négativement par la pandémie et 26  % s’attendent à ce que leur situation se détériore à l’avenir. Chez 45  % d’entre eux, l’incertitude prédomine tandis que 34  % ressentent de la frustration et 30  % de l’impuissance. 37  % ressentent toutefois de l’espoir dans un contexte très progressif de sortie de crise.

8 points pour y voir plus clair dans le nouvel Eurobaromètre, qui analyse l’impact de la pandémie de Covid-19 sur la vie personnelle et la situation financière des citoyens européens.