Gilles Gressani


Conversation avec Olivier Roy

Le politologue, spécialiste des religions, fin observateur de l’état de l’Église aujourd’hui, livre ses analyses sur la réception par l’Église et par les catholiques de l’incendie de Notre-Dame. Son constat est sans appel  : la catastrophe est un signe de plus pour une Église déjà en crise  ; sur cette affaire, elle semble «   complètement et pour l’instant définitivement dépossédée.   »