Mathieu Roger-Lacan


À l’occasion de la parution du dernier volume de sa trilogie Le Musée, une histoire mondiale (Gallimard), nous avons rencontré l’historien et philosophe franco-polonais Krzysztof Pomian. Dans cet entretien encyclopédique, il revient sur la géopolitique et l’histoire de ce lieu singulier inventé par les Européens pour conserver et exposer des œuvres, et dont la forme a ensuite largement voyagé et évolué  : le musée.

Alors que les minorités sikh et hindou apparaissaient déjà comme des cibles privilégiées dans la société afghane, le retour des talibans au pouvoir a aggravé les menaces dont elles font l’objet. Contrainte à l’exil, la médecin et ancienne sénatrice du gouvernement républicain Anarkali Honaryar vit désormais en Inde où elle poursuit son combat pour le respect des droits femmes et des minorités.

L’autrice de La langue géniale peut l’admettre aujourd’hui  : la Grèce dont elle nous parle est fantasmée, imaginaire. En Méditerranée, lieu d’une souffrance continue, la Grèce fait figure d’exception, par son antiquité glorieuse et sa langue, mais aussi par les échelles qu’elle mobilise. Pour les saisir, il faut voyager dans le temps — y compris dans les époques les plus méconnues.

Entre l’exactitude historique et la fiction, entre l’enquête policière et la quête d’une identité, La carte postale est un roman initiatique qui retrace la recherche d’une identité. Nous avons rencontré Anne Berest pour parler de ses références, de ses sources et de la question de la légitimité de l’écrivain.

Tous ceux qui tombent

Faire l’histoire des humbles, de la banalité, des vies minuscules qui entourent un événement aussi colossal que la Saint-Barthélémy  : c’est le pari de l’historien Jérémie Foa, auteur de Tous ceux qui tombent. Visages du massacre de la Saint-Barthélémy (La Découverte, 2021).Nous l’avons rencontré pour discuter de sa méthode, des échos de son travail avec l’histoire de la Shoah ou du génocide des Tutsis du Rwanda, et de la mémoire de la Saint-Barthélémy dans l’inconscient français.

Chevreuse. Lieu de l’enfance, lieu du roman, lieu du confinement  : on ne peut rêver configuration plus modianesque. Le nouveau roman du Prix Nobel de littérature paraît aujourd’hui en librairie.

Entre fiction et enquête, le livre de Matthieu Garrigou-Lagrange qui sort aujourd’hui est autant une invitation au voyage dans la Lisbonne des années 1980 qu’une réflexion sur un scandale sexuel qui a laissé une trace indélébile sur cette ville.