Luca Lottero


Cette semaine ont eu lieu les deux forums «  européens  » de la Dimension septentrionale, initiative qui associe l’Union, la Russie, l’Islande et la Norvège. Les thèmes à l’ordre du jour étaient le changement climatique et les rapports avec la Chine.

Peu après le lancement du deuxième brise-glace, Pékin a annoncé le début des travaux de construction du premier navire à propulsion nucléaire, prélude à un futur porte-avions. La capacité opérationnelle de la Chine dans l’Arctique est maintenant au moins égale à celle des États-Unis.

L’accord avec le Premier ministre danois, M. Rasmussen, est en train de faire bouger le gouvernement autonome groenlandais après qu’un parti autonomiste a quitté la majorité en signe de protestation contre cette décision. Cet incident marque un tournant en faveur des intérêts de l’Otan dans l’Arctique et un obstacle aux plans de la Chine dans la région.