Ramona Bloj


Photo street art Joconde masquée masques La deuxième vague à l'échelle pertinente UE lutte contre la pandémie de Covid-19 Union européenne confinement gestion sanitaire mesures restrictives masques admissions en réanimation morts santé publique

La crise sanitaire du Covid-19 s’accentue en France, avec le franchissement d’un nouveau cap de mesures restrictives depuis le weekend dernier. Partout en Europe, l’heure est à la recrudescence des cas et au renforcement des mesures sanitaires. Le dernier Conseil européen s’est tenu physiquement la semaine dernière sous haute tension sanitaire, alors que plusieurs dirigeants ont précipitamment quitté les réunions pour se mettre à l’isolement préventif. Quelle est la situation en Europe  ? Nous avons mobilisé notre rédaction élargie pour avoir des éclairages sur les réalités de la seconde vague de la pandémie à l’échelle continentale.

Mardi 10 septembre, la présidente désignée de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a présenté son équipe de candidats aux postes de commissaires. Le Grand Continent vous présente une série de plusieurs épisodes pour présenter ces candidats, en choisissant à chaque fois des profils intéressants et révélateurs pour comprendre l’orientation géopolitique de la prochaine Commission.

Lundi 26 août, l’Alliance des libéraux et démocrates (ALDE), dirigée par Călin Popescu Tăriceanu, a annoncé sa décision de quitter la coalition de gauche, au pouvoir jusqu’à présent. Si la Première ministre Viorica Dancilă a déclaré que le PSD continuera à gouverner, le pari n’est pas gagné et une période d’instabilité politique pourrait marquer les prochains mois.

Combien des personnes ont-elles voté en UE Europe 2019 par rapport à 2014 ?

60  % des citoyens roumains font confiance au Parlement européen, contre 24  % pour le parlement national et 23  % pour le gouvernement. La Roumanie est le pays où la pression des institutions européennes pour préserver l’État de droit et continuer la lutte contre la corruption, a porté fruit.

La cérémonie officielle de lancement de la première Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne a eu lieu à Bucarest, jeudi 10 janvier 2019, à l’Athénée roumain. Cette présidence qui devrait gérer des dossiers complexes comme le Brexit et les négociations pour l’adoption du cadre financier pluriannuel suscite les inquiétudes de Bruxelles à cause de la corruption et des multiples tentatives du gouvernement de remettre en cause l’État de droit.

Environ 100 000 personnes, majoritairement des expatriés roumains, ont manifesté vendredi à Bucarest contre la corruption et les abus de l’actuel gouvernement. La réponse des forces de l’ordre, qui ont utilisé du gaz lacrymogène et des canons à eau pour disperser les manifestants, n’a fait qu’augmenter la tension à travers le pays. Des mois à venir difficiles pour le parti au pouvoir.