Théophile Rospars


GEG Note report Towards subsidiary crisis management closure of the borders closed Germany EU cross-border cooperation European Union Covid-19 mapping map existing living areas European Groupings for Territorial Cooperation EGTC european interregional policies

Our trilingual report with a foreword by Luxembourg’s Foreign Minister Jean Asselborn suggests « subsidiary crisis management », a novel approach inspired by the institutional response of Germany, Switzerland or Belgium during the crisis, as a way to make our crisis response more regionally flexible and citizen-centric.

Note GEG Pour une gestion de crise subsidiaire fermeture des frontières Allemagne UE coopération transfrontalière Union européenne Covid-19 cartographie des bassins de vie Groupements européens de coopération territoriale GECT politiques européennes interrégionales

Préfacé parJean Asselborn, notre nouveau rapport trilingue propose de s’inspirer de la réponse institutionnelle allemande, suisse ou belge pendant la pandémie pour imaginer une «  gestion de crise subsidiaire  » au service des citoyens et des territoires.

La politique de quantitative easing menée par la BCE depuis la crise de l’euro est une violation des droits fondamentaux garantis aux citoyens allemands. Tel est le jugement rendu à une écrasante majorité (7 juges contre 1) par le Tribunal constitutionnel fédéral allemand de Karlsruhe ce 5 mai 20201. Ce qui est en jeu, dans le cadre de ce conflit de compétence, c’est avant tout l’affirmation de la primauté du droit constitutionnel allemand sur le droit de l’Union.

Nous sommes le peuple Wir sind das Volk

«  Dammbruch  », le barrage rompu — le mot a fait le tour de la presse allemande. Le barrage s’est rompu, mercredi 5 février, avec l’élection au Parlement de Thuringe, dans l’Est du pays, d’un ministre-président libéral soutenu par l’extrême-droite. Un ministre-président sans gouvernement et sans majorité, dont la démission est déjà programmée. Retour sur la crise sans précédent qui secoue toujours la politique allemande.

Après la procédure ayant conduit à la suspension du Fidesz d’Orban du PPE, c’est vers la Roumanie que se se sont concentrés les regards de l’Union et des sociaux-démocrates européens, qui accusent le parti de gouvernement à Bucarest, le PSD, de violation des principes de l’État de droit. Pour cette raison, le PSD roumain a été suspendu du Parti Socialiste Européen, même si toutes décisions seront prises après les élections européennes.

Koenig Le Grand Continent Generation Libre

Fondateur du think tank GenerationLibre, Gaspard Koenig défend depuis 2013 la théorie du libéralisme classique dans le débat public français. Dans cet entretien, il revient sur les limites de la centralisation à la française, les difficultés à mettre en place la théorie libérale au niveau européen et défend une compréhension stricte du principe de subsidiarité, qui devrait selon lui s’appuyer davantage sur l’échelon local pour ne plus reposer sur l’État-nation.