Nordiques

Long format

Le 12 décembre, le peuple britannique se rendra aux urnes pour une deuxième fois depuis le référendum de juin 2016 sans que la question du Brexit ne soit résolue. Le vote constitue un danger majeur pour le Parti conservateur qui n’a pas encore achevé le Brexit promis, mais il semble même encore plus périlleux pour le Parti travailliste. Avec sa position ambiguë sur le Brexit, le Labour risque de s’éloigner de sa base électorale traditionnelle, surtout dans les régions post-industrielles.

Le ministère français des Armées a publié en septembre 2019 un document de communication «  La France et les nouveaux enjeux stratégiques en Arctique  » dans lequel Paris envisage l’Arctique comme un territoire de compétition, sujet d’une course à l’appropriation. Cette vision stratégique s’appuie cependant sur un mythe à la vie dure.

Si le Brexit n’a toujours pas eu lieu, il convient d’essayer de comprendre tout autant les mythes dans lesquels cette crise s’enracine que ceux qu’elle commence à produire. Downton Abbey, œuvre de fiction destinée au grand public, porte en elle cette charge politique sous-jacente.

Le Royaume-Uni est maintenant prêt pour ce qui sera certainement l’élection générale la plus importante de son histoire récente. Le sort du Brexit, la possibilité d’un deuxième référendum, le premier mandat embryonnaire de Boris Johnson et le projet travailliste radical de Jeremy Corbyn, tous ces sujets sont en jeu. C’est pourquoi, malgré la tourmente provoquée par le Brexit et la polarisation profonde de l’électorat, l’élection générale de 2019 a quelque chose à offrir à tout le monde.

Copenhague voit ses efforts récompensés dans le cadre d’investissements massifs réalisés en faveur d’une rénovation thermique de ses habitations et bâtiments publics. Couplée à une méthode de chauffage urbain efficace et pragmatique, la métropole nordique ambitionne même de devenir la première capitale européenne à neutralité carbone d’ici 2025. À la suite de ces annonces volontaristes, la capitale nordique apparaît comme leader énergétique et inspire d’autres capitales européennes, dont Paris en France, qui peine à rattraper son retard.