Asie Orientale

Long format

Hier, mercredi 28 juillet, le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, s’est rendu en Inde pour une visite de haut rang avec son homologue indien, des représentants du dalaï-lama exilés en Inde, ainsi que le Premier ministre Narendra Modi. Quelques jours après la première visite de Xi Jinping au Tibet et la venue de Talibans à Pékin, les deux géants asiatiques donnent les signes d’une reprise en main de leur agenda stratégique chamboulé par la pandémie. Sept points synthétiques sur cette visite.

Les Jeux olympiques «  de la Renaissance  » qui s’ouvrent aujourd’hui à Tokyo seront les premiers de l’histoire à se jouer sans spectateurs. Au-delà des conditions particulières liées à la pandémie, il convient de se pencher sur le récit qui entoure le maintien de cet évènement, pensé dès le départ comme une tentative de rédemption après la catastrophe de Fukushima en 2011.

La Chine contemporaine est profondément intégrée au capitalisme mondial. Pourtant, la croissance fulgurante de la Chine n’a pas conduit à une convergence institutionnelle pleine et entière avec le néolibéralisme, allant à l’encontre du triomphalisme de l’après-guerre froide qui prédisait la “victoire sans partage du libéralisme économique et politique” dans le monde entier (Fukuyama, 1989, 3). […]