Asie Orientale


Le 31 décembre 2018, Donald Trump a signé l’Asia Reassurance Initiative Act. Cet acte propose une stratégie d’ensemble pour réaffirmer les intérêts américains dans la région. Concrètement, l’ARIA autorise des dépenses d’un montant d’1,5 milliard de dollars pour une série de programmes portant sur l’Asie de l’Est et l’Asie du Sud-Est. Les principaux défis identifiés sont la militarisation de la Mer de Chine méridionale par la Chine, le nucléaire nord-coréen ainsi qu’un terrorisme islamiste grandissant.

Shenzen. Les grandes économies de la planète sont engagées dans une course pour le développement et la commercialisation de la 5G, le prochain standard de l’internet mobile qui succèdera à la 4G. La 5G devrait entraîner un changement de paradigme, avec des vitesses de transmission de plusieurs gigabits de données par seconde, qui rendront profiteront aux objets connectés (internet of things), au cloud mobile, aux véhicules autonomes.

Jakarta. En avril 2019, les Indonésiens voteront pour leur Président et Vice-Président. Pour la première fois de l’histoire, ces élections présidentielles se dérouleront simultanément avec l’élection des 136 membres du Conseil représentatif des régions, l’équivalent du Sénat, et celle des 575 membres du Conseil représentatif du peuple. Par ailleurs, il y aura aussi plus de 2000 élections de parlementaires à l’échelle provinciale et plus de 17 000 autorités locales à élire.

Au cours d’une communication téléphonique tenue le lundi 10 décembre, la Chine s’est engagée à réduire les taxes à l’importation des voitures américaines, de 40 à 15 pour cent, et remet en cause la portée de son programme de transformation massive de l’industrie chinoise vers les nouvelles technologiques, qui inquiète les États-Unis. Cette annonce s’inscrit dans le contexte de trêve de la guerre commerciale sino-américaine, qui demeure cependant très fragile.