Asie Orientale

Long format

Quel est le statut véritable du régime chinois  ? Comment qualifier sa puissance  ? Longtemps un préjugé hérité de la guerre froide a dissocié la nature des régimes totalitaires entre eux. Cet article propose d’exposer la structure du régime de Parti-Etat dirigeant la puissance chinoise aujourd’hui après un peu plus de 70 ans de règne.

la dépendance des budgets nationaux en MENA du pétrole

À l’échelle internationale, l’Arabie saoudite est souvent étudiée au travers d’un regard occidentalo-centré et plus spécifiquement de sa relation privilégiée avec son allié historique, les États-Unis, ou encore, dans son rôle de puissance régionale face à l’Iran. Une relation reste jusqu’à présent moins analysée  : les rapports croissants qu’entretient l’Arabie saoudite, depuis les années 1990, avec la Chine. Afin d’aborder ce sujet nous avons fait appel à deux grands spécialistes de cette question  : Camille Lons (IISS) et Romain Aby (Rumi Consulting).

Alors que la crise se déploie dans le monde entier, de nouveaux rapports de force émergent. Lassée d’être prise en étau au sein du conflit impliquant les deux géants mondiaux, l’Europe s’est alors risquée à promouvoir une meilleure coopération entre Pékin et Bruxelles. Dans un communiqué paru dans le China Daily, les ambassadeurs européens appellent à un rapprochement entre l’Europe et la Chine. Problème  ? La diplomatie européenne a fait les frais d’une censure chinoise intraitable modifiant une phrase du texte original.

Tandis que l’activité reprend, Pékin s’affaire à la préparation d’un événement. Le Parlement chinois y tiendra en effet sa session annuelle à partir du 22 mai. La date a été annoncée mercredi 29 avril à l’issue d’une réunion du comité permanent de l’Assemblée nationale populaire. Simple chambre d’enregistrement, une réunion parlementaire de ce type – surtout dans le contexte post-Covid19 – permettra toutefois d’observer lesquels parmi les députés auront trouvé grâce auprès de Xi Jinping ou au contraire, celles et ceux qui seront tombés.

Après avoir vécu l’épidémie de COVID-19 à distance, de l’autre côté de sa frontière avec la Chine, la Birmanie a rapidement été rattrapée par le virus, même si les chiffres demeurent relativement bas. Surtout, la crise révèle combien la Birmanie s’inscrit dans la zone d’influence chinoise  : elle constitue un carrefour essentiel des Nouvelles routes de la soie.

OCDE revoit à la baisse ses prévisions de croissance

Si l’épidémie est globalement sous contrôle en Chine, les risques n’ont pas disparus, avec un nouveau foyer épidémique dans le nord-est du pays. C’est toutefois la situation économique qui préoccupe le plus les dirigeants centraux du Parti. Les autorités ont introduit le concept des «  six garanties  » pour répondre aux préoccupations pour la croyssance et l’emploi.