Archives et discours


Pour devenir la première présidente de la Commission, Ursula von der Leyen devait convaincre un Parlement européen qui n’aura jamais été aussi politique. Son discours paraît un exercice d’acrobatie, mais son positionnement vaut un programme et mérite d’être étudié de près, dans la première transcription intégrale, traduite en français et largement commentée.

Et si faire l’Europe, avant de construire des institutions politiques, impliquait surtout un projet éducatif et culturel  ? Les éditions La Baconnière publient un recueil de textes de Denis de Rougemont, où le penseur fédéraliste s’interroge sur le rôle de l’École et de l’Université dans la constitution de l’Europe.

Stratégie  ? bluff  ? taqîya  ? Hier après-midi à Milan, à moins d’une semaine des élections européennes, a eu lieu le seul véritable événement politique transnational de cette campagne électorale. Seul problème  : il s’agissait d’un meeting de forces néonationalistes.

Notre Dame d'Europe et du monde Le Grand Continent

Simples observateurs ou passants fortuits, poètes… De la Turquie à la Colombie, de l’Angleterre des préraphaélites à la Russie des acméistes, ces textes clefs offrent des points de vue étrangers sur Notre-Dame. À l’improviste, des correspondances se créaient entre les textes  ; la cathédrale y défie souvent l’habitude, elle est toujours la sujette de regards étonnés.

La tactique Orban

Le 5 avril 2019, Viktor Orban lançait depuis Budapest la campagne de son parti, Fidesz, aux élections européennes. Derrière les formules coup de poings et les diatribes anti-bruxelloises, entre un appel à une européanisation du politique et l’exaltation d’une «  culture chrétienne  », Olivier Roy et la rédaction du Grand continent décryptent la rhétorique d’Orban.

Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev

Le 8 octobre 1987, Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev signaient le traité FNI, qui devait amorcer «  une ère de démilitarisation de la vie humaine  ». Alors que les États-Unis et la Russie viennent de s’en retirer, Archives et discours vous propose de revenir sur le discours prononcé par les deux hommes à l’occasion de la signature du traité.

George Soros

Depuis quelques années, Georges Soros donne à Davos une allocution où il pointe les menaces qui pèsent selon lui sur l’avenir de l’open society. Cette fois, le milliardaire s’est attaqué à la Chine et au déploiement de nouvelles technologies intrusives.