Archives et discours


Ce matin, pour la dernière fois de son mandat, la présidente de la Commission européenne vient de se livrer à l’exercice le plus visible et le plus codifié de la politique européenne  : le discours sur l’état de l’Union. Après plus d’une heure d’un rapport d’activité de ses 1 200 jours à la tête de la Commission qui fait la part belle au fantasme de l’improvisation heureuse, une question reste en suspens  : quel sera le cap du nouveau cycle politique  ? Comme chaque année, nous publions le texte intégral du discours, commenté ligne à ligne.

Les Nouvelles routes de la soie ont dix ans. En 2013, elles n’étaient qu’un projet. Aujourd’hui, elles sont présentes dans 155 pays, et ont pesé 1000 milliards d’euros d’investissements. Pour Xi Jinping, elles témoigneraient de manière éclatante de la capacité de la Chine à «  faire pousser de l’or sur la terre  » pour elle et ses partenaires. Mais est-ce vraiment le cas  ? Nous traduisons, commentons et comparons deux discours clefs.

Et si l’insurrection pouvait être musicale  ? Aux États-Unis, une chanson de country écrite par un inconnu est devenue un véritable phénomène commercial et politique. Encensée par les républicains, conspuée par une partie des démocrates, «  Rich Men North of Richmond  » a trouvé une immense résonnance. Contre les élites, elle raconte une authenticité fantasmée, au diapason du libertarianisme et du paléoconservatisme. Nous le traduisons et le commentons, vers à vers, pour saisir comment la politique peut s’écrire au bout d’une guitare.

«  On construit en pensant aux bombardements. On enseigne en tenant compte du conflit permanent. Les techniques de tir s’apprennent à l’école. Et, bien sûr, à la fin, ne resteront que ceux qui se mobilisent entièrement.  » Au cœur de la guerre étendue, l’Ukraine est en train de se transformer en profondeur. Dans un texte devenu viral ces derniers jours, le journaliste Petro Shuklinov tente de mettre des mots sur une réalité vertigineuse.

Ce sera la question politique essentielle jusqu’aux élections européennes de juin prochain — et probablement encore après. Quelle forme prendra le prochain élargissement de l’Union européenne  ? C’est ce sujet crucial que le Président du Conseil européen, Charles Michel, a décidé d’affronter dans un discours essentiel, prononcé au Forum stratégique de Bled. Nous le traduisons et le commentons ligne à ligne.

Les BRICS s’élargissent  ; la doctrine chinoise s’étend. Alors que son pays fait face à une crise de son modèle économique depuis le début de l’année, Xi Jinping veut marteler un message simple  : les BRICS sont l’avenir  ; leur stratégie est chinoise. Pour comprendre les ressorts de cette rhétorique, nous commentons chaque paragraphe de son discours ligne à ligne, pour la première fois en français.

Stratégie du chaos  : quelques heures après les allocutions de Poutine au Sommet des BRICS à Johannesburg, prononcées en visioconférence car le président russe est sous la menace d’une interpellation en Afrique du Sud, deux mois jour pour jour après la tentative avortée de coup d’État, un avion du «  traître  » Prigojine s’écrasait près de Tver — le chef de Wagner était sur la liste des passagers. Quel est le sens diplomatique de la prise de parole d’un chef de gouvernement qui semble prêt à tuer les membres de son premier cercle  ? Où est la vérité quand l’affameur du Kremlin — responsable de la crise alimentaire qui frappe l’Afrique de l’Est — se pose à Johannesburg en garant d’une nouvelle multipolarité au service de l’Afrique  ? Pour s’orienter dans le brouillard, c’est entre les lignes qu’il faut lire ce discours que nous traduisons et commentons pour la première fois en français.

Oppenheimer  : écrits choisis | Épisode 8

Un mot circulait parmi les étudiants de Berkeley  : que la théorie atomique était la Bible, que Bohr était Dieu — et Oppenheimer son prophète. Entre 1963 et 1964, le père de la bombe consacre une série de conférences au maître de la physique atomique. Il y décrit longuement la clairvoyance et les espoirs du physicien danois sur le problème de la bombe atomique de son séjour à Los Alamos jusqu’à sa mort en novembre 1962.

Oppenheimer  : écrits choisis | Épisode 7

Dix ans après la mort d’Albert Einstein, Oppenheimer lui rend hommage dans un éloge funèbre d’une grande finesse. Essayant d’embrasser toutes les facettes de ce personnage complexe, de sa carrière scientifique à son immense charisme, il esquisse aussi son autoportrait — moins de deux ans avant sa propre mort.

Oppenheimer  : écrits choisis | Épisode 6

«  Les Américains sont des nomades  »

1957. Au MIT, Oppenheimer réfléchit à la position intellectuelle et stratégique de son pays dans le monde de la Guerre froide  : pourquoi une société si hégémonique peut-elle se retrouver en crise  ? Le problème le plus profond dans la confrontation avec l’Union soviétique est «  cognitif  » — et Washington n’a pas de doctrine pour y répondre.